Les chiffres fous des fusillades aux États-Unis (vidéo)

Alors qu’une nouvelle fusillade a fait 4 morts en début de semaine aux USA, le pays de l’Oncle Sam vit désormais au quotidien avec les tueries de masse.

Mardi, un étudiant de 15 ans a fait irruption une arme à la main dans son collège d'Oxford dans le Michigan. Prenant ses camarades de classe pour cible, l'adolescent a tué quatre personnes et en a blessé huit autres, avant d'être rapidement arrêté par la police.

Aux États-Unis, ce genre de fusillade est devenu monnaie courante, tellement que même les médias américains ne les relatent pas toutes.

D’après l’hebdomadaire spécialisé Éducation Week, c’est la 28e fois qu’une personne était blessée ou tuée par balle dans un milieu scolaire américain cette année.

Alors que le nombre d’armes vendues aux USA est en constante augmentation, ce genre de tuerie ne touche évidemment pas que le milieu scolaire, désormais, il ne se passe quasiment plus une journée sans qu’une nouvelle fusillade n’ait lieu de l’autre côté de l’Atlantique.

Les États-Unis sont la nation qui compte le plus de fusillades de masse dans le monde et le nombre de personnes exposées à ce genre de tuerie a triplé depuis 2011 aux USA.

En moyenne, une tuerie de masse a eu lieu tous les 64 jours entre 2011 et 2014, et depuis lors ce chiffre n’a fait qu’augmenter. Entre 2006 et 2017, on a recensé 1 358 victimes au total, pour 271 tueries.

Le drame d’Oxford High School s’inscrit dans une longue liste d’événements qui ont ensanglanté l’histoire aux États-Unis.

En 2017, la fusillade de Las Vegas est la tuerie de masse qui a fait le plus de victimes. Un tireur isolé situé au 32e étage d’un hôtel a tiré pendant plusieurs minutes et tué 58 personnes et fait 527 blessés, avant de se donner la mort.

Le 12 juin 2016, c’est dans la boîte de nuit LGBT "Le Pulse" qu’une tuerie a eu lieu. Lourdement armé, l’homme a tué quarante-neuf personnes.

Le 16 avril 2007, un étudiant tue 32 personnes, étudiants et professeurs, au sein de l’université Virginia Tech. L’étudiant avait été déclaré "malade mental" par un tribunal et présenté comme "un danger pour lui-même et pour les autres".

Ce sont les trois tueries de masse qui ont fait le plus de victimes aux USA, dont le drame du lycée de Columbine était devenu le symbole des tueries aveugles. En une heure, deux lycéens avaient tué 12 étudiants, un enseignant et blessé 24 personnes.

Les États-Unis ne semblent pas en avoir fini avec leurs vieux démons.