L’Iata va bientôt mettre en place son pass sanitaire au Moyen-Orient

L’Association internationale du transport aérien (Iata) a annoncé jeudi que son pass sanitaire anti-Covid serait mis en service «dans les prochaines semaines» au Moyen-Orient, alors que l’Europe et les Etats-Unis assouplissent les restrictions de voyage en vue des vacances estivales.

L’Iata va bientôt mettre en place son pass sanitaire au Moyen-Orient

L’«Iata Travel Pass» est une application sanitaire numérique qui permet de vérifier le test PCR des voyageurs ou leur vaccination ainsi que de partager ces données avec les autorités et les compagnies aériennes.

«Nous avons reçu des commentaires très positifs sur le Iata Travel Pass. Il sera mis en service dans les prochaines semaines auprès de plusieurs transporteurs de la région du Moyen-Orient», a déclaré Willie Walsh, directeur général de l’Iata, lors d’une conférence virtuelle jeudi.

Aux abois après une année 2020 catastrophique en raison de la pandémie, pendant laquelle elles ont perdu les deux tiers de leurs clients, les compagnies aériennes militent, afin de relancer les voyages aériens, pour la mise en place de pass sanitaires.

Aucun système de certification des vaccins n’a encore été universellement accepté ou reconnu, mais le pass de l’Iata a gagné en popularité auprès des grandes compagnies aériennes du Golfe.

Les poids lourds de la région, Emirates, Etihad Airways et Qatar Airways, ont été parmi les premiers au monde à tester l’application de l’Iata en janvier. Plusieurs autres pays à travers le monde s’activent pour la mettre en place.

Les députés européens ont quant à eux donné leur feu vert mercredi au certificat numérique Covid européen, destiné à faciliter les déplacements cet été au sein de l’UE. Les Etats membres doivent le mettre en place d’ici au 1er juillet.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.