Måneskin, gagnant de l’Eurovision, soupçonné de plagiat

Vainqueur de l’Eurovision, il y a deux semaines, le groupe italien Måneskin se retrouve à nouveau au cœur de l’actualité: après avoir dû prouver que son leader n’avait fait usage d’aucune drogue durant le concours, la formation est soupçonnée de plagiat.

F.G.
Måneskin, gagnant de l’Eurovision, soupçonné de plagiat
«Rock’n’roll never dies!»: Måneskin a su trouver les mots parfaits! ©Reporters

Joris Lissens, membre du groupe néerlandais The Vendettas, a pointé des ressemblances entre Zitti E Buoni (titre vainqueur à Rotterdam) et le titre You Want It, You've Got It, enregistré par son groupe au début des années 90.

À l’écoute, il est vrai que l’intro des deux morceaux présente des similitudes.

«Cela ressemble vraiment à notre chanson. La question est maintenant de savoir s’il s’agit d’une coïncidence ou d’un plagiat

, a expliqué Joris Lissens dans l’émission

RTL Boulevard

.

Ces gars-là n’étaient pas nés à l’époque de notre groupe de rock.»

Depuis sa victoire à l'Eurovision, le groupe formé par le chanteur Damiano David (22 ans), la bassiste Victoria De Angelis (21 ans), le guitariste Thomas Raggi (20 ans) et le batteur Ethan Torchio (21 ans) n'en finit plus d'affoler les charts et les plateformes de streaming. Leur nouveau merchandising s'est vendu en une vingtaine de minutes à peine et les premières dates de concert en Italie à la fin de l'année affichent déjà sold-out.Il y a quelques jours, la formation annonçait s'être séparée de sa manager historique après quatre années de collaboration.

Retiré à la campagne dans une villa aménagée en studio le groupe qui enregistre son nouvel album n’a, pour le moment, pas commenté l’affaire. La presse italienne ne semble en tout cas pas s’affoler de cette histoire qui devrait se régler par avocats interposés ou simplement retomber comme un soufflé.