De l’oxygène et du Remdesivir seront envoyés de l’UE vers l’Inde dans les prochains jours

L’Union européenne coordonne les offres d’assistance à l’Inde de ses États membres: une cargaison partira «dans les prochains jours» en direction de ce pays qui fait face à une résurgence inédite de la Covid-19, a indiqué mardi la Commission européenne.

De l’oxygène et du Remdesivir seront envoyés de l’UE vers l’Inde dans les prochains jours

La Belgique participe à cet effort coordonné, avec 9.000 doses de Remdesivir. Ce traitement antiviral permet d’accélérer le rétablissement de certains groupes de patients (sous assistance respiratoire), selon les études relayées par l’Agence européenne des médicaments.

La ministre de la Coopération au développement Meryame Kitir avait annoncé durant le week-end que ces 9.000 flacons avaient une valeur de 3 millions d’euros. La Belgique ne manque pas de Remdesivir, médicament dont l’efficacité est discutée, et l’Inde en est demandeuse.

Dans le cadre du mécanisme de protection civile de l’UE, le rôle de l’Union est d’enregistrer les demandes précises du pays demandeur (l’Inde), et de voir si des offres d’assistances de la part de ses États membres peuvent y répondre. Le Centre européen de coordination de la réaction d’urgence (ERCC) se charge alors de coordonner cette aide sur le plan logistique, et l’UE prend en charge une grande part des coûts de transport.

L’Inde a récemment lancé des appels à l’aide, ses hôpitaux manquant d’oxygène pour le nombre élevé de patients arrivant en insuffisance respiratoire. Plusieurs États membres de l’UE ont indiqué pouvoir envoyer du matériel pour l’assistance respiratoire, indique la Commission: l’Irlande (700 concentrateurs d’oxygène, 1 générateur d’oxygène, 465 respirateurs artificiels), la Roumanie (80 concentrateurs et 75 bonbonnes), le Luxembourg (58 respirateurs), le Portugal (20.000 litres d’oxygène par semaine), et la Suède (120 respirateurs) en font partie. La Commission dit attendre que de l’aide s’ajoute dans les prochains jours, entre autres de la part de la France et de l’Allemagne.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.