Corinne Masiero (Capitaine Marleau) nue aux César pour défendre la culture: «Pas rigolo mais…»

Quelques jours après avoir marqué la cérémonie des César de son empreinte en se mettant à nu pour défendre le secteur culturel, Corinne Masiero se dit «contente» de son initiative.

A. Ma.
Corinne Masiero (Capitaine Marleau) nue aux César pour défendre la culture: «Pas rigolo mais…»
Corinne Masiero assume totalement son action engagée lors de la cérémonie des César. ©AFP

Corinne Masiero qui ôte son costume de Peau d’Ane sanguinolant pour se mettre entièrement nue devant le public des César, voilà sans doute l’image de la cérémonie diffusée vendredi soir sur Canal +.

Imaginée pour mettre en lumière la situation extrêmement compliquée du secteur culturel durant la pandémie, l’initiative de l’actrice française n’est, en effet, pas passée inaperçue. À l’image aussi des slogans («No Culture, No Future» et «Rends-nous l’art, Jean!») qu’elle affichait sur le corps.

«Quant Marina Foïs (la maîtresse de cérémonie, NDLR) m’a proposé de remettre un César, on a imaginé que je viendrai en peau d’âne, raconte l’héroïne de la série «Capitaine Marleau» dans «Le Parisien», ce lundi. Comme pour toute action, il ne faut pas prévenir pour ne pas mettre les gens dans la merde. J’assume donc seule ce qui s’est passé ensuite.»

+ À LIRE AUSSI | César 2021: une première pour Émilie Dequenne, un triomphe pour Dupontel

Très engagée, Corinne Masiero, qui défend fréquemment les intermittents du spectacle, ne regrette pas son action. «Quand on défend des valeurs, il y a le risque, au cinéma, au théâtre ou dans une usine occupée, de perdre son emploi, d’avoir tout le monde à dos. Ce n’était pas forcément rigolo, mais je suis contente de l’avoir fait.» Et de préciser que «ce n’est pas seulement pour la réouverture des salles de cinéma ou de spectacles que l’on se bat mais pour les soignants, les commerçants».

Pour la comédienne, qui a reçu «un tsunami de soutiens» dans la foulée, peu importe donc le flot de critiques qui s’est abattu sur elle après sa prestation de vendredi soir. «Il y a toujours des gens qui ne sont pas d’accord et là, il y avait aussi des messages sexistes: on ne doit pas montrer son cul quand on a passé 25 ans et qu’on ne fait pas du 36. Je m’en fous.»