USA 2020, J-43 | Un physicien belge au cœur des forêts du Tennessee

Raphaël Hermann s’est installé à Oak Ridge, dans le Tennessee, en 2015. Ce physicien travaille dans un grand laboratoire national.

Benjamin Hermann
USA 2020, J-43 | Un physicien belge au cœur des forêts du Tennessee
Le parc national des Great Smoky Mountains, au sud des Appalaches, attire 9 millions de visiteurs annuels. ©aheflin – stock.adobe.com

Lorsqu'on se promène ici, le soir, on croise pas mal de monde: des troupeaux de biches, des putois, etc. L'autre jour, une chouette est venue se poser sur notre petit étang.» Le décor est posé. À une douzaine d'heures de route de New York, c'est à Oak Ridge, dans les verdoyantes collines du Tennessee, que Raphaël Hermann, son épouse Katrien Sevrin et leur fils se sont posés en 2015. Lui est originaire de Faymonville, dans les Cantons de l'Est, et elle d'Auvelais, à l'ouest de Namur.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.