Le débrief du jour: N4 paralysée | Catalogne: les terroristes devant le juge | Les bagagistes reprennent le travail

Un camion accidenté a provoqué de grands soucis de circulation sur la N4. Les terroristes de Barcelone et Cambrils passent aux aveux, alors que l'enquête continue d'éclairer les zones d'ombres qui subsistent sur les jours et les semaines qui ont précédé les attentats. Fin de la grève à Brussels Airport. Voici ce qu'il faut retenir de l'actualité de ce mercredi 23 août.

Le débrief du jour: N4 paralysée | Catalogne: les terroristes devant le juge | Les bagagistes reprennent le travail
Les 4 suspects accusés d'assassinats terroristes ©AFP

1

Camion sur la berme centrale: la N4 fermée à hauteur de Pessoux

La N4 a dû être fermée dans les deux sens entre Namur et Marche-en-Famenne à la suite d’un accident survenu mercredi après-midi à hauteur de Pessoux. Un camion se trouvait en travers de la berme centrale.

+ Plus d'infos ici

2

Attentats en Catalogne: les confessions d'un terroriste, l'escapadefrançaise du tueur des Ramblas, et le billet pour Bruxelles de l'imam

La cellule jihadiste accusée des attentats de Catalogne, revendiqués par Daech, préparait une attaque à la bombe de plus grande envergure contre «des monuments», a reconnu l’un des principaux suspects devant le juge.

+ Plus d'infos ici

On apprend également dans le Parisien que plusieurs membres du commando terroristeont effectué un aller-retour à Paris quatre jours avant les fait. Younes Abouyaaqoub, l’auteur présumé de la tuerie sur les Ramblas abattu lundi par la police, aurait dormi dans un hôtel de Malakoff, la nuit du 11 au 12 août. Le motif de ce passage par la capitale française demeure inconnu.

+ Plus d'infos ici

L’imam espagnol Abdelbaki Es Satty, qui est suspecté d’être le cerveau des attentats de Barcelone et de Cambrills, était en possession d’un billet d’avion à destination de Bruxelles.Le ticket en son nom a été retrouvé dans la maison qui a explosé à Alcanar en Catalogne

+ Plus d'infos ici

NOTRE DOSSIER | Toutes les infos sur les attentats à Barcelone et à Cambrils

3

Muet depuis 35 ans, le beffroi de Namur chante de nouveau

Elles avaient été mises en veilleuse: les deux cloches du beffroi de Namur peuvent désormais de nouveau sonner les heures et les demi-heures. Les travaux de restauration et de remise en fonction des cloches sont à présent terminés, tout comme ceux relatifs à la toiture et à la charpente. La remise en fonction des cloches constitue une véritable résurrection pour le beffroi.

+La vidéo ici

4

Le personnel du bagagiste Swissport, qui était en arrêt de travail depuis mardi matin, a repris du service mercredi en matinée. Mais les retards dus à ce mouvement de grognent ont pris du temps à se résorber.

+ Plus d'infos ici

5

Rififi linguistique chez les pompiers?

Les commandants de zone francophones et germanophones de la Sécurité civile ont exprimé ce mercredi leur ras-le-bol vis-à-vis du ministre de l’Intérieur Jan Jambon et de sa collègue de la Santé publique Maggie De Block, qui selon eux mettent en danger la population et les intervenants des zones de secours.

+ Plus d'infos ici