USA: le président de la Chambre appelle à une pause dans l’accueil de réfugiés syriens

Le président républicain de la Chambre des représentants des États-Unis a demandé ce mardi une pause dans l’accueil de réfugiés syriens, de crainte que des jihadistes ne s’infiltrent, dans la foulée des attentats de Paris.

USA: le président de la Chambre appelle à une pause dans l’accueil de réfugiés syriens

«Notre pays a toujours été accueillant mais nous ne pouvons pas laisser des terroristes exploiter notre compassion. A cet instant, mieux vaut prévenir que guérir», a déclaré Paul Ryan lors d’une conférence de presse au Capitole.

«Nous estimons qu’il est prudent et responsable de faire une pause dans cet aspect particulier du programme de réfugiés, de façon à vérifier que des terroristes n’essaient pas d’infiltrer la population de réfugiés», a-t-il annoncé.

Le nouveau président de l’institution Paul Ryan a ainsi rapidement tranché du côté des nombreux gouverneurs d’États fédérés qui ont fait part au président Barack Obama de leur refus d’accueillir des réfugiés en provenance de Syrie, après qu’un passeport syrien, dont l’authenticité n’a pas été confirmée, a été retrouvé près du corps d’un des kamikazes du Stade de France.

Mais alors que les gouverneurs des États n’ont pas de compétence en matière d’immigration, le Congrès dirigé par les républicains pourrait voter une loi restreignant la capacité de l’exécutif fédéral à accorder des visas de réfugiés aux Syriens.

Paul Ryan a annoncé la création d’un groupe de travail composé des présidents des commissions compétentes (Affaires étrangères, défense, renseignement…) afin d’élaborer une proposition de loi «pour répondre à la crise des réfugiés syriens». Ce texte pourrait être prêt dès cette semaine, a-t-il dit.

Barack Obama a annoncé en septembre qu’il voulait accueillir jusqu’à 10.000 réfugiés d’ici septembre 2016, contre 1.800 seulement depuis 2011. Le processus est très long, les États-Unis vérifiant le passé et les antécédents de chaque demandeur.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.