Attaques de Paris: conseil d’urgence des ministres de l’Intérieur de l’UE vendredi

La présidence luxembourgeoise de l’UE a décidé dimanche de convoquer un conseil d’urgence des 28 ministres européens de l’Intérieur et de la Justice vendredi prochain à Bruxelles à la suite des attentats de Paris.

Attaques de Paris: conseil d’urgence des ministres de l’Intérieur de l’UE vendredi

En un coup d'oeil

Dix mois après les attentats djihadistes contre Charlie Hebdo, six attaques présumées terroristes quasi simultanées, dont des actions kamikazes, ont été menées à Paris et dans sa proche banlieuece vendredi soir, à partir de 21h30-22h00

- Au total, au moins 129 personnes ont été tuées et 352 personnes ont été blessées, dont au moins 99 le seraient grièvement

- Deux Liégeois figurent parmi les victimes. Un Franco-Belge a aussi perdu la vie.

- 7 terroristes présumés sont morts, dont six en se faisant exploser.

- L'État islamique a revendiqué les attentats. Le président français François Hollande évoque un «acte de guerre» de l'EI

- Deux assaillants ont été identifiés. La Seat noire utilisée pour les attentats a été retrouvée à Montreuil.

- 6 gardes à vue dans l'entourage du kamikaze identifié

- Les terroristes auraient bénéficié d'aides venues de Molenbeek. Des perquisitions et des arrestations ont eu lieu dans cette commune bruxelloise. Une instruction a été ouverte dans notre pays du chef d'attentat terroriste.

- Cinq personnes ont été arrêtées à Molenbeek. La commune bruxelloise va être visée par un plan spécial concernant la problématique de la radicalisation.

«Suite aux événements tragiques de Paris, ce conseil «Justice et Affaires intérieures» (JAI) est destiné à renforcer la réponse européenne et à assurer le suivi et la mise en œuvre des mesures décidées», a annoncé le vice-Premier ministre luxembourgeois et ministre de la Sécurité intérieure, Etienne Schneider, dans un communiqué officiel.

«Face à la barbarie, face au terrorisme, l'Europe est unie et aux côtés de la France», a assuré M. Schneider, soulignant que la décision de convoquer cette réunion avait été prise de concert avec les autorités françaises.

Paris avait auparavant réclamé la tenue d'un conseil extraordinaire des ministres de l'Intérieur de l'UE, à la suite des attentats qui ont fait 129 morts.

Le «combat» contre le terrorisme «doit encore être renforcé à tous les niveaux et en particulier aux niveaux européen et international», a estimé le ministère français de l'Intérieur.

«Nous soutenons pleinement l'initiative française de tenir une réunion d'urgence des ministres de l'Intérieur», a déclaré à l'AFP une porte-parole de la Commission, Natasha Bertaud.

«Nous sommes et nous restons aux côtés du peuple et des autorités français. La Commission déploie déjà tous ses efforts pour préparer ce Conseil», a ajouté Mme Bertaud.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.