Attentats de Paris : un passeport syrien retrouvé près d’un des assaillants

La «piste syrienne» est l’une des hypothèses de travail des enquêteurs qui travaillent sur les attentats de Paris. Un passeport syrien a été retrouvé près d’un des auteurs des attaques.

Attentats de Paris : un passeport syrien retrouvé près d’un des assaillants

Un passeport syrien a été retrouvé près d’un des auteurs des attaques de Paris ce vendredi soir sur lequel des vérifications sont en cours, a-t-on appris samedi de sources policières.

Ce passeport a été «retrouvé à proximité d’un des corps des assaillants», a affirmé l’une de ces sources.

Selon une autre source, ce document a été récupéré lors des investigations qui ont fait suite au carnage de la salle de spectacles Bataclan à Paris (au moins 82 morts).

La «piste syrienne» est l’une des hypothèses de travail des enquêteurs, ont dit ces sources, qui vérifient ces éléments en lien avec des services de renseignement étrangers, notamment européens.

Une source policière a indiqué ce samedi matin à l’AFP que les kamikazes étaient apparemment des hommes «aguerris à première vue et parfaitement entraînés», que des témoins ont par ailleurs décrits «comme assez jeunes et sûrs d’eux».

La question de leur entraînement et d’un éventuel séjour en zone de djihad, notamment en Syrie, s’est «assez rapidement» posée dans les investigations, selon des sources policières, ajoutant qu’il s’agit de «premiers éléments d’enquête» restant «à affiner».