Vacances en France : n’oubliez pas de retirer votre oreillette au volant

Si vous comptez vous rendre en France durant ces vacances d’été, attention! Car depuis ce 1er juillet, les oreillettes, kits main libre ou casques audio sont interdits au volant. Une nouvelle mesure qui pourrait vous coûter cher.

Julie RESTIAU
Vacances en France : n’oubliez pas de retirer votre oreillette au volant
beautiful woman is safely talking phone in a car using a bluetoo ©Sergey Peterman – Fotolia Même l’oreillette bluetooth est désormais interdite en France.

Nombreux sont les Belges à passer la frontière française chaque jour. Avec souvent un geste devenu habituel, enfiler son oreillette ou ses écouteurs durant le trajet. Mais dès aujourd’hui, l’amende chez nos voisins français risque d’être salée puisque la police pourrait vous délester immédiatement de 135€.

Depuis ce 1er juillet, il est en effet désormais «interdit à tous les conducteurs de porter à l'oreille tout dispositif susceptible d'émettre du son». Exit les casques audio et les oreillettes même bluetooth. Car selon la Délégation à la Sécurité et à la Circulation Routière, «le téléphone est responsable d'un accident corporel sur 10». Cette nouvelle mesure, annoncée en janvier dernier par le Ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, vise aussi bien les cyclistes que les conducteurs de voiture, de camion ou de moto.

Les seuls dispositifs autorisés sont donc ceux intégrés aux véhicules ou aux casques des motards.

Qu’en est-il pour la Belgique?

En Belgique, le même type de loi «n'est pas du tout à l'ordre du jour , selon Benoît Godart, porte-parole de l'Institut Belge pour la Sécurité Routière (IBSR). Il est vrai que dans nos études, nous avons constaté que la conversation téléphonique est plus distractive. On oublie facilement un clignotant qu'il y ait kit main libre ou pas. Mais avant d'aller plus loin dans la législation routière, il insiste sur le fait qu'il «faudrait d'abord faire respecter la loi telle qu'elle existe actuellement car on sait qu'il y a encore beaucoup de gens qui écrivent des SMS au volant ou qui téléphonent ».

Pour Benoît Godart, cette nouvelle mesure française est illogique. «C'est tiré par les cheveux d'interdire certains systèmes et pas d'autres. Ceux qui ont acheté une voiture récente pourront utiliser le système bluetooth mais les petits jeunes qui ont une voiture plus ancienne ne pourront plus téléphoner. Cette mesure a été prise sans trop réfléchir car les statistiques étaient mauvaises.» (Il y a eu une augmentation de décès sur les routes françaises de 3,7%.)

Toujours selon le porte-parole, la logique mise en avant par le gouvernement français ne tient pas: «On n'est pas coupé du bruit avec une simple oreillette. » Benoît Godart ajoute également que cette mesure «est quelque chose de difficilement contrôlable car pour ceux qui ont une oreillette bluetooth, cela ne se voit que d'un côté, ils pourront donc continuer à téléphoner. »