30.000 euros d’amende pour avoir enseigné le ski illégalement

Parce qu’il a donné des cours de ski «illégalement» à Megève, un moniteur britannique a été condamné à 30.000€ d’amende par le tribunal correctionnel de Bonneville .

30.000 euros d’amende pour avoir enseigné le ski illégalement

Installé depuis 32 ans à Megève, station de ski huppée des Alpes, Simon Butler, moniteur de ski de nationalité britannique a déjà été condamné à cinq reprises par le tribunal correctionnel de Bonneville pour enseignement du ski sans les qualifications requises. Gérant du tour opérateur «Simon Butler Skiing», il emploie 28 personnes.

Le 14 novembre, il avait écopé de six mois de prison avec sursis et 12.000 euros d’amende, condamnation dont il a fait appel.

Soumis à un contrôle trois mois plus tard, le moniteur récalcitrant a à nouveau été surpris en infraction par les gendarmes français, ce qui lui a valu d’être placé en garde à vue avec deux de ses moniteurs en février.

L’affaire a suscité de vifs commentaires au Royaume-Uni, alors que l’intéressé dénonce un «acharnement judiciaire». Le maire de Londres a dénoncé une volonté «totale et non dissimulée et honteuse de la part des Français de bafouer les principes du marché unique européen.»

Prison requise en avril dernier

Pourtant il peut s’estimer heureux car il échappe à la prison . En effet, le 5 avril, le parquet avait requis contre lui un an de prison, dont huit mois avec sursis et 10.000 euros d’amende. Le tribunal correctionnel lui a infligé 200 jours amende à 150 euros.

«S’il ne paye pas, il pourra être contraint à faire de la prison», a déclaré le président du tribunal.

Présent à l’énoncé du délibéré, Simon Butler s’est dit «très déçu» par ce jugement, assurant qu’il allait faire appel. Les 6 moniteurs qui travaillent pour lui ont aussi été condamnés à des peines varaiant entre 4000€ et 1000€ d’amende indique le Dauphiné Libéré.

Du côté de l’ESF, on se dit satisfait estimant que «c’est un voyou en col blanc qui fait ce qu’il veut en France.»