Mort de Nelson Mandela : le Dalaï Lama déclare avoir perdu un « ami cher »

Le Dalaï Lama a déclaré vendredi avoir perdu avec Nelson Mandela «un ami cher» et a salué «un homme de courage, de principes et à l’intégrité incontestable», dans un courrier adressé à sa famille.

Mort de Nelson Mandela : le Dalaï Lama déclare avoir perdu un « ami cher »

Le chef spirituel tibétain en exil a estimé que «le meilleur hommage que nous pouvons lui rendre est de faire tout ce que nous pouvons pour contribuer au respect de l’unité de l’humanité et travailler à la paix et à la réconciliation comme il l’a fait», dans cette lettre publiée sur son site internet.

Mandela fut Prix Nobel de la paix en 1989 et le Dalaï Lama en 1993.

Avec la disparition du dirigeant sud-africain, le Dalaï Lama «a personnellement perdu un ami cher, qu’il avait espéré encore revoir et pour qui il avait une grande admiration et un grand respect».

«Avec sa mort, le monde a perdu un grand leader dont la détermination inébranlable et résolue a joué un rôle clé pour assurer la paix et la réconciliation pendant la transition en Afrique du Sud, après l’apartheid», ajoute-t-il.

«Je prie pour lui et je vous présente mes sincères condoléances, aux membres de votre famille et à tout le peuple sud-africain», ajoute-t-il.

Le Dalaï Lama avait rendu visite au Cap en août 1996 à Nelson Mandela lorsque celui-ci était le chef de l’État sud-africain.

Les deux hommes s’étaient rencontrés pour la dernière fois en 2004 à Johannesburg.

Le Dalaï Lama s’était vu refuser l’octroi d’un visa par l’Afrique du Sud en 2011 pour donner une conférence dans le cadre des célébrations pour les 80 ans de l’archevêque Desmond Tutu, autre héros de la lutte anti-apartheid.

La Chine tente de limiter les déplacements du chef spirituel tibétain, mettant en garde les gouvernements étrangers contre les conséquences sur leurs relations bilatérales de telles rencontres.

Le leader tibétain vit en exil en Inde, étant accusé par la Chine de vouloir fomenter des troubles pour obtenir l’indépendance du Tibet.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.