France: premières manifestations contre le mariage gay

Des milliers de personnes ont manifesté dans plusieurs villes de France pour dénoncer le projet de loi du gouvernement socialiste d’ouvrir mariage et adoption aux homosexuels.

Arborant T-shirts roses et ballons, des milliers de personnes ont afflué samedi à Paris, pour la «Manif pour tous», premier grand défilé contre le projet de mariage gay.

La manifestation était soutenue par différents mouvements comme le collectif «Pour l’humanité durable», les Associations familiales catholiques (AFC), les Fils de France, les musulmans «patriotes», ou l’association pro-vie Alliance Vita.

Etaient également présents à la manifestation parisienne plusieurs élus et personnalités de droite.

Le secrétaire général de l’UMP, principal parti de l’opposition de droite, Jean-François Copé, avait adressé une lettre de soutien à «La Manif pour tous», s’excusant de ne pouvoir «malheureusement» y participer à la veille du scrutin qui doit désigner le nouveau président du parti, pour lequel il est candidat.

A Lyon, le cardinal-archevêque Philippe Barbarin devait être présent à la manifestation, «en tant que citoyen», a précisé son entourage. En septembre, il avait estimé que le mariage homosexuel ouvrirait la voie à la polygamie et à l’inceste, suscitant une polémique d’ampleur en France.

Le recteur de la Grande Mosquée de Lyon, Kamel Kabtane, avait indiqué mardi qu’il se joindrait également à la manifestation.

D’autres manifestations sont prévues ce dimanche à l’appel de l’institut Civitas, proche des catholiques intégristes, alors que le pape Benoît XVI a appelé l’Eglise de France à faire entendre sa voix «sans relâche et avec détermination dans les débats de société».

Selon un sondage Ifop publié jeudi, 61% des Français sont favorables à l’ouverture du mariage aux couples de même sexe, mais seulement 48% soutiennent l’adoption par les couples homosexuels.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.