Un gendarme interpellé 17 ans après le meurtre d’une étudiante sur base d’un poil pubien

Un gendarme français a été interpellé à son domicile de Nice pour le meurtre d’une étudiante à Lille en mai 1995. L’arrestation a eu lieu sur la base d’un seul indice : un poil pubien.

Un gendarme interpellé 17 ans après le meurtre d’une étudiante sur base d’un poil pubien

La jeune fille de 18 ans avait été retrouvée le 24 mai 1995 étranglée dans la baignoire d’un studio du centre-ville de Lille qu’elle partageait avec une amie. Seul indice, un poil pubien avait été retrouvé sur la scène du crime.

L’homme interpellé mardi matin à Nice est originaire du nord de la France et est actuellement adjudant à la gendarmerie de Nice où il s’occupait d’informatique.

Aujourd’hui âgé de 39 ans, le suspect n’était pas encore dans la gendarmerie à l’époque des faits. Il connaissait la jeune fille, selon des sources concordantes.

Lors de sa garde à vue, une correspondance a pu être établie entre un prélèvement ADN pratiqué sur cet homme et un élément génétique retrouvé sur un peignoir.

Selon la radio RTL, confondu par son ADN, le suspect a reconnu les faits. Il a été écroué dans l’attente de son transfert à Lille.

Le dossier n’avait jamais été refermé ni par la police ni par la justice.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.