Parlement européen: première apparition et premier couac pour Van Rompuy

Herman Van Rompuy s'est présenté pour la première fois depuis son entrée en fonction, le 1er janvier dernier, face au parlement européen. Il a été vivement chahuté par le chef de file des europhobes britanniques.

Parlement européen: première apparition et premier couac pour Van Rompuy
743670 ©(photo Belga)

Première apparition

Le président du Conseil de l'Union européenne, Herman Van Rompuy, se présentait mercredi, pour la première fois depuis son entrée en fonction, le 1er janvier dernier, face au parlement européen pour un débat consacré aux résultats du sommet européen informel de début février.

L'ancien premier ministre belge a, devant les euro-députés, expliqué les résultats de la réunion des chefs d'Etat et de gouvernement des 27, principalement consacrée à la situation économique et à jeter les bases d'une nouvelle stratégie socio-économique pour l'UE à l'horizon 2020.

Les dirigeants européens s'étaient aussi entendus sur une déclaration commune à propos de la crise financière frappant la Grèce.

Minute de silence

En venant devant l'assemblée, M. Van Rompuy voulait témoigner de son respect pour le parlement européen, qu'il n'est juridiquement pas tenu d'informer des résultats d'un sommet informel.

Le traité de Lisbonne, qui a créé la fonction de président permanent du Conseil européen, ne le contraint qu'à faire rapport des sommets européens formels, ceux de mars, juin, octobre et décembre.

En début de séance, les députés européens ont observés une minute de silence en mémoire des victimes des inondations à Madère (Portugal) et de la catastrophe ferroviaire de Buizingen. Parmi les victimes de la collision du 12 février figurait une employée du parlement européen.

Avec AFP