La triste fin de Windows 10 condamne aussi les vieux PC Windows 7, Windows 8 et Windows 8.1

Microsoft va arrêter de vendre en ligne le système d’exploitation Windows 10 en Belgique, une mesure qui va pénaliser des milliers de PC et d’ordinateurs qui continuent à fonctionner à leurs risques et périls sous d’anciennes éditions.

Georges Lekeu
Ordinateur PC sous le système d'exploitation Windows 10 de Microsoft.
Microsoft fera bientôt une croix sur la commercialisation en ligne de sons système d'exploitation Windows 10. ©© Simon Lehmann - PhotoGranary

C’est une échéance inattendue aux conséquences majeures. Le 31 janvier 2023, il ne sera plus possible d’acheter et de télécharger Windows 10 Famille (145 €) et Windows 10 Pro (259 €) sur le site web de Microsoft Belgique.

“Après le 31 janvier 2023, le téléchargement de Windows 10 ne sera plus proposé à la vente”, indique Microsoft. “Windows 10 sera toujours pris en charge avec les mises à jour de sécurité qui aident à protéger votre PC contre les virus, les logiciels espions et les autres menaces jusqu’au 14 octobre 2025. ”

Bref, les ordinateurs qui tournent toujours à leurs risques et périls sous Windows 7, Windows 8 et Windows 8.1, trois versions qui ne bénéficient plus des mises à jour de sécurité, ne pourront plus se mettre à l’abri des dangers en migrant sur Windows 10 via le site officiel.

Microsoft abandonne définitivement Windows 7 et Windows 8.1 : ce que ça change pour votre vieux PC

Microsoft trop exigeant pour Windows 11

Sur papier, il sera toujours possible d’acquérir une clé d’installation Windows 10 via des sites tiers et des revendeurs de PC. Jusqu’à quand ? Aucune échéance n’est encore connue et il faut bien se rappeler que le support étendu de Windows 10 prendra fin le 14 octobre 2025. En cas de migration vers Windows 10, elle ne sera viable que 20 mois.

La meilleure solution serait donc de passer directement sur Windows 11. Mais suite à des choix controversés de Microsoft, la configuration minimale requise pour installer la toute dernière version de l’OS (operating system) exclut de nombreux ordinateurs dont la puissance serait pourtant tout à fait suffisante.

Pour le formuler autrement : la transition de Windows 7 / Windows 8 / Windows 8.1 vers Windows 11 d’un coup d’un seul sera interdite dans 99 % des cas.

À l’horizon 2025, des millions de PC seront ainsi dans l’impasse, avec pour seules solutions la bascule sur un système d’exploitation alternatif (Linux), l’obligation de fonctionner hors ligne ou le fonctionnement en ligne sans le renfort des mises à jour de sécurité.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...