Les 5 pistes pour réduire sa facture télécoms en Belgique en 2023

Voici 5 astuces pour contrer les augmentations des tarifs imposées début 2023 par Proximus, Scarlet, Orange et VOO. Casser le pack permet souvent de faire de sérieuses économies.

Georges Lekeu
Cliente d'un opérateur télécoms qui consulte sa facture
Il est possible de faire des économies substantielles sur sa facture télécoms en Belgique en étudiant cinq pistes simples et concrètes. ©Adobe Stock

Comment diminuer le montant mensuel de votre facture télécoms en Belgique en 2023 ? La mission est loin d’être impossible même si nos opérateurs augmentent leurs tarifs en pagaille ces temps-ci. C’est carrément un tir groupé, un calendrier meurtrier : Proximus (1er janvier 2023), Scarlet (1er janvier), Orange (15 janvier), VOO (1er février).

Proximus, Orange, VOO et Scarlet plus chers en 2023 : tout sur les prochaines augmentations des tarifs télécoms en Belgique

Heureusement, il est possible d’amortir le choc, de grappiller une poignée d’euros à gauche et à droite. Comment ? En acceptant d’abandonner de vieilles habitudes, d’opter pour des services allégés, etc.

Découvrez ci-dessous 5 pistes concrètes :

  1. Réduire le nombre de chaînes TV
  2. Migrer ailleurs les cartes SIM du pack
  3. Envisager les sous-marques
  4. Remplacer le fixe par une carte SIM
  5. Casser la logique du pack et picorer

1. Réduire le nombre de chaînes TV

La télévision digitale classique propose par tradition une généreuse sélection de chaînes francophones, néerlandophones et internationales. Vous êtes loin d’en profiter ? Vous regardez toujours les mêmes canaux ?

Il est certainement temps d’opter pour la TV digitale light. En vogue, ce service revu, corrigé et allégé réduit l’addition et le nombre de chaînes, supprime le décodeur au profit d’une application (smart TV, smartphone, tablette) et d’un site web.

Exemple : dans un pack, Orange TV Lite (jusqu’à 20 chaînes) coûte 10 € par mois, contre 19 € pour Orange TV (jusqu’à 70 chaînes). Économie : 9 € par mois, 108 € par an.

Moins de chaînes, pas de décodeur : faut-il craquer pour la TV light de Proximus, Orange, VOO, Zuny, Télésat?

2. Migrer ailleurs les cartes SIM du pack

Les opérateurs vous poussent généralement à rassembler tous vos services télécoms sur une seule et même facture, dans un seul et même pack (Internet, TV, mobile, fixe).

Si la formule est pratique, elle n’est pas nécessairement économique et souple. C’est tout particulièrement le cas avec les cartes SIM.

Exemple : la première carte SIM d’un pack Flex de Proximus coûte 15 € par mois (appels et SMS illimités, 5 GB de data). Youfone commercialise un abonnement mobile similaire (appels et SMS illimités, 6 GB de data) contre 11 € par mois. Économie : 4 € par mois, 48 € par an.

Dans toute une série de scénarios, il est plus avantageux de souscrire ses abonnements mobiles en dehors du pack, auprès d’un autre opérateur.

3. Envisager les sous-marques

C’est une situation surréaliste dont les clients peuvent tirer profit. Il n’est pas rare que l’abonnement d’un opérateur soit nettement moins intéressant que celui de… sa sous-marque. Peu importe que les conditions soient incroyablement similaires.

Exemple : Internet en solo à la maison (vitesse 200 Mbps) coûte 52 € par mois chez VOO. Contre 39 € par mois, sa sous-marque Zuny ajoute un bouquet de séries à la connexion Internet à 200 Mbps. Économie : 13 € par mois, 156 € par an.

4. Le mobile illimité pour remplacer le fixe

La bonne vieille ligne fixe est commercialisée à des prix qui dépassent l’entendement. Tarif de la Phone Line Proximus : 24,63 € par mois. Tarif de l’option Fixed Phone d’Orange : 12 € par mois.

À condition de bénéficier d’une couverture mobile satisfaisante, il est généralement plus intéressant de remplacer la ligne fixe par une carte SIM assortie d’appels illimités. Prix d’entrée : 10 € chez Youfone (appels et SMS illimités, 500 MB de data).

5. Picorer et casser la logique du pack

Ce que nous apprennent les quatre précédentes pistes, ce qu’il faut oser sortir du cadre du pack souscrit auprès d’un seul et même opérateur.

Il ne faut pas hésiter à picorer chaque service télécoms auprès d’un opérateur différent, pour obtenir le meilleur tarif mais aussi les conditions qui correspondent à vos besoins.

Dans le tableau ci-dessous, nous comparons le tarif d’un pack quadruple play (Internet, TV, ligne fixe, deux cartes SIM) et le prix total des différents services sélectionnés chez trois opérateurs différents.

Pack Proximus Flex quadruple playServices souscrits chez différents opérateurs
InternetVitesse 100 MbpsZuny - Vitesse 200 Mbps, bouquet de séries - 39 € par mois
TV80 chaînesOption TV Zuny - 17 chaînes - 7 € par mois
Première carte SIMAppels et SMS illimités, 5 GB de dataBase - Appels et SMS illimités, 5 GB de data - 11 € par mois
Deuxième carte SIMAppels et SMS illimités, 5 GB de dataBase - Appels et SMS illimités, 5 GB de data - 11 € par mois
Ligne fixeAppels illimités vers les fixes, 1000 minutes par mois vers les portablesYoufone - Appels et SMS illimités, 500 MB de data - 10 € par mois
Prix par mois103,99 €78 €

Niveau tarif, il n’y a pas compétition. Le quadruple play de Proximus exige 25,99 € de plus par mois, mais conserve un seul avantage, celui du nombre de chaînes TV.

La somme des services picorés chez trois opérateurs différents bénéficie d’un bouquet de séries et d’une vitesse Internet doublée.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...