Nouvel An 2023 en Belgique: le SMS stagne après des années de désintérêt

Avec environ 12,5 millions de SMS échangés sur le réseau lors de la soirée du réveillon, le bon vieux texto conserve encore pas mal d’adeptes en Belgique.

La Rédaction de L'Avenir
Les envois de SMS la nuit du Nouvel An restent stables
Les envois de SMS la nuit du Nouvel An restent stables. ©BELGA

Les chiffres ont été communiqués rapidement par les deux principaux opérateurs du pays : les Belges ont échangé 12,5 millions de SMS entre 20h00 samedi et 08h00 dimanche.

Proximus a traité plus de 7,1 millions de SMS sur son réseau la nuit dernière, soit deux fois plus que lors d'une nuit normale en 2022. La baisse constante de ces dernières années semble stagner (-1% par rapport à il y a un an), constate l'opérateur dans un communiqué. Le « service de message court » s'essouffle un peu plus chez Orange, avec un recul de 3,8%, mais l'opérateur a tout de même comptabilisé 5,4 millions de SMS envoyés, avec un pic de 977 messages par seconde à minuit.

De plus en plus souvent délaissé par les Belges depuis le début des années 2010, l’envoi des vœux par SMS ne diminue toutefois presque plus depuis deux ans.

Orange note par ailleurs que les gens semblent préférer s'appeler de vive voix pour s'échanger les voeux. Plus de 5 millions de conversations téléphoniques ont été enregistrées en 12 heures, une hausse de 57% par rapport à la même période il y a un an. Constat similaire chez Proximus avec 4,2 millions d'appels mobiles (+57%), un total qui a de nouveau atteint les niveaux d'avant-Covid. "Cela pourrait indiquer que les gens font à nouveau la fête plus souvent loin de chez eux."

Concernant l'échange de données mobiles, Proximus relève une hausse de près de 20% de données mobiles échangées cette nuit par rapport à l'année dernière. La progression est de 26% chez Orange, qui précise que les applications les plus populaires pour échanger ses voeux sont Facebook, Instagram et TikTok.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...