Les 5 tendances technologiques de 2023 qui vous concernent : enfin la 5G, l’éternel retour de l’arnaque par mail…

En 2023, la 5G va se déployer à grande échelle en Belgique. Votre courrier électronique sera plus que jamais assiégé par les mails dangereux. L’intelligence artificielle voudra vous rendre toute une série de services.

Georges Lekeu
Nouvelles technologies, tendances technologiques, casque de réalité virtuelle
Dans l'esprit de toute une série d'industriels du monde des nouvelles technologies, le déploiement de la 5G permettra enfin aux métavers de décoller. ©Adobe Stock

Les destins se croisent dans le grand chaos des tendances technologiques, entre celles qui se plantent, celles qui décollent, celles qui bouleversent l’industrie, celles qui touchent concrètement le citoyen.

Les différents niveaux sont interconnectés. Le déploiement de la 5G vise autant les entreprises que les individus. Les promoteurs des métavers estiment que la 5G est un passage obligé pour doper la fréquentation de leurs mondes virtuels, que ce soit un parc de loisirs ou une salle de réunion.

Les 5 flops technologiques de 2022 : ce métavers qui n’intéresse personne, licenciements massifs…

Bref, l’individu est au cœur de toute une série d’enjeux, comme le rappelle ce top 5 des tendances technologiques de 2023 qui vous concerneront directement… et éventuellement contre votre gré.

1. L’intelligence artificielle à votre service

Souvent planqué dans un brouillard de guerre par les industries qui l’exploitent intensément, le concept d’intelligence artificielle (IA) est susceptible de vous rendre service directement, sans intermédiaire. Exemple : ChatGPT.

Disponible en ligne depuis le 30 novembre 2022, cette IA répond en ligne à la moindre de vos questions formulées en français. C’est un dialogue qui se noue entre l’humain et la machine, qui peut rédiger à votre place un courrier, un travail scolaire, un discours, etc.

Le RN de Marine Le Pen est-il d’extrême droite ou pas ? Le robot ChatGPT vous dit ce que vous voulez entendre !

En 2022, les générateurs d’images par intelligence artificielle (IA) ont également hérité d’une belle montée en puissance et en popularité.

2023 devrait plus que jamais faire la part belle à ces outils publics et gratuits aux intentions cachées.

2. L’envol de la 5G

Souvent annoncé, systématiquement retardé, le déploiement de la 5G en Belgique sera enfin une réalité tangible en 2023. La majorité des freins ont été levés en 2022 : les fréquences ont été attribuées aux enchères aux opérateurs, le gouvernement wallon a approuvé l’avant-projet de décret modifiant les normes d’émission.

S’il y a encore du chemin à parcourir, notamment dans la région bruxelloise, un opérateur comme Proximus se montre très ambitieux pour son réseau mobile revu, corrigé, amélioré. Objectif : 99 % de couverture 5G d’ici 2024.

Proximus coupera le réseau 3G fin 2024 : ce que ça change pour vous

2023 sera donc une année charnière pour Proximus, Orange et Telenet (Base), qui poursuivront la transformation de leur réseau d’antennes et de pylônes.

3. La guerre de l’Internet à très haut débit

Nos opérateurs télécoms vivent dans des réalités sensiblement différentes à l’heure de commercialiser des connexions Internet à très haut débit :

  • Telenet propose le gigabit par seconde (1 Gbps) à tous ses clients depuis 2019 et prépare la prochaine évolution de son réseau, direction le 10 Gbps.
  • Proximus poursuit activement le déploiement de son réseau de fibre optique ville par ville, quartier par quartier, et teste le 10 Gbps. Objectif : 95 % des entreprises et des foyers connectables à la fibre d’ici 2030.
  • VOO cravache pour adapter son réseau et espère être en mesure de proposer 1 Gbps à un Wallon sur deux d’ici fin 2023.

2023 sera le théâtre d’une guerre intense sur ce front qui ne sera pas conséquence. Exemple : Proximus désactivera l’ancien réseau VDSL (fil de cuivre) dans des quartiers couverts depuis un bon moment par la fibre optique.

4. L’impuissance face aux vagues de phishing

Rien, strictement rien, ne semble être en mesure de ralentir les vagues de phishing et de piratage pilotées dans l’ombre par des gangs de hackers et d’escrocs.

2023 sera pour eux un terrain de jeu au moment de bloquer des fichiers et de réclamer des rançons, de détourner des données bancaires et de piller des comptes en banque.

Votre boîte aux lettres de courrier électronique restera une porte dérobée de choix. En 2022, on a assisté au déferlement de faux courriers dangereux usurpant l’identité de Proximus, Belfius, Amazon, Disney +, la police fédérale, etc.

Les clients Belfius, Amazon et Disney+ visés par de nouvelles vagues d’arnaque par mail en Belgique

5. Les bénéfices du marketing écologique

Comme on l’a observé à l’édition 2022 du salon mondial des technologies mobiles de Barcelone, les technologies vertes, durables et recyclables ont le vent en poupe.

Dans ce cocktail composé de marketing écologique (green marketing) et d’écoblanchiment (greenwashing), il est parfois difficile de distinguer le vrai du faux, l’opportunisme de l’engagement sociétal.

Pour le formuler autrement : aussi séduisant soit son projet de data center vert, il est difficile de croire à la bonne foi d’un fabricant qui essaie encore et toujours de nous pousser à acheter un appareil mobile par an.

Malgré ce contexte, des efforts notables ont été enregistrés en 2022 et cette tendance se prolongera en 2023. Exemple : Oppo garantira sur certains smartphones quatre mises à jour majeures du système d’exploitation ColorOS et cinq années de mises à jour de sécurité.

Réparer son iPhone soi-même : Apple vend les pièces et loue les outils à prix vertigineux
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...