Proximus double la valeur de reprise minimale de vos vieux smartphones

Temporairement, l’opérateur vous accorde par défaut un bon d’achat de 20 € au lieu de 10 € par appareil (téléphones, tablettes) que vous déposez pour recyclage.

Georges Lekeu
Recyclage smartphones téléphones appareils électroniques
Les anciens téléphones qui dorment dans les tiroirs peuvent notamment être échangés contre des bons d'achat au moment de les faire entrer dans une filière de recyclage. ©Adobe Stock

Il existe en Belgique différentes options pour assurer le recyclage des smartphones et des tablettes que nous n’utilisons plus. Les deux directions les plus évidentes : le parc à containers et les boutiques des opérateurs télécoms (Proximus, Orange, Base).

Les meilleures options pour recycler son ancien smartphone en Belgique

Autant savoir. Jusqu’au 31 octobre 2022, Proximus double la valeur de reprise minimale de vos vieux appareils, soit 20 € en bon d’achat au lieu de 10 €. Sont éligibles : les téléphones et les tablettes, peu importe leur état, peu importe qu’ils fonctionnent encore ou pas.

En ligne à cette adresse, il est possible d’obtenir une évaluation précise de la valeur de reprise, en fonction de la marque, du modèle et de l’état. Mais ce qu’il faut retenir, c’est qu’absolument tout les appareils qui dorment chez vous seront acceptés, à hauteur d’un voucher de 20 € par unité.

Disponibles à hauteur de « maximum 5 appareils par client et par mois », ces bons sont valables « dans tous les Proximus Shop sur l’ensemble de la gamme de smartphones et accessoires, ainsi que sur les recharges prépayées. Non remboursable en espèces. »

2 € pour Natagora chez Orange

Orange se charge également de reprendre et de recycler vos anciens téléphones, en ligne et dans ses boutiques. Petite particularité, « pour chaque smartphone repris, 2 € sont reversés à l’association Natagora », précise l’opérateur.