Microsoft euthanasie son navigateur Internet Explorer 11 dans Windows 10

Le système d’exploitation Windows 10 refusera de lancer Internet Explorer 11 à partir de ce mercredi 15 juin 2022. C’est Microsoft Edge qui prendra automatiquement le relais. Microsoft ferme de la sorte une page de son histoire.

Georges Lekeu
Internet Explorer
Internet Explorer ©Microsoft

C’est une euthanasie aussi symbolique qu’anecdotique. Ce mercredi 15 juin 2022, Microsoft désactive l’accès au navigateur Internet Explorer 11 dans le système d’exploitation Windows 10. La transition est transparente. En cas de clic de la souris pour lancer l’application, c’est le remplaçant Microsoft Edge qui s’ouvre automatiquement en lieu et place du condamné à mort.

À savoir : Internet Explorer 11 (IE 11) reste jusqu’à nouvel ordre fonctionnel dans toute une série d’autres versions de Windows (Windows 7, Windows 8.1, Windows Server…). La toute dernière version de l’OS (operating system), Windows 11, n’a jamais intégré IE.

Au pic de sa carrière début des années 2000

Pionnier de la navigation dès 1995, logiciel ultra dominant au début des années 2000 avant d’être progressivement ringardisé par Google Chrome, Internet Explorer n’existe quasiment plus aujourd’hui sur la carte du web.

Selon les données du site statcounter, 70,8 % des ordinateurs connectés à Internet en Belgique faisaient appel en mai 2022 à Google Chrome. Les poursuivants sont loin, très loin : 15,93 % pour Microsoft Edge, 6,85 % pour Safari d’Apple, 4,83 % pour Firefox de la Fondation Mozilla, 1,09 % pour Opera et 0,26 % pour Internet Explorer.

En 2015, Microsoft avait déjà sérieusement délaissé le développement de son navigateur historique au profit de sa nouvelle plate-forme Edge. Depuis 2020, Edge puise son code de base dans Chromium, la navigateur libre qui a donné naissance à Google Chrome.