Chargeur unique pour smartphones: l’UE va imposer le port USB-C pour fin 2024

Les 27 pays de l’UE et les eurodéputés se sont mis d’accord mardi pour imposer dans l’Union un chargeur filaire universel pour les smartphones, tablettes, consoles et appareils photo numériques d’ici deux ans et demi, au grand dam d’Apple qui s’y opposait.

Belga

Les négociateurs du Parlement européen et des États membres (Conseil) ont trouvé mardi un accord provisoire sur le futur chargeur universel pour smartphones, tablettes, casques audio, jeux vidéos, etc. Comme attendu, le port USB Type-C deviendrait le port standard à l’automne 2024. Les laptops seront aussi concernés dans un second temps.

Après dix années de tergiversations, la Commission avait dévoilé une proposition en septembre dernier. L’obligation de pourvoir de nombreux appareils électroniques d’un port de recharge commun doit permettre de réduire les déchets électroniques et faciliter la vie des consommateurs.

L’UE estime que les chargeurs jetés et inutilisés représentent environ 11.000 tonnes de déchets par an. Grâce à une plus grande réutilisation des chargeurs, l’économie pour les consommateurs qui n’achèteraient plus de chargeurs devenus inutiles irait jusqu’à 250 millions d’euros par an, selon le Parlement.

Sont concernés par la future directive les téléphones mobiles, les tablettes, les liseuses électroniques, les écouteurs intra-auriculaires, les appareils photo numériques, les casques et les écouteurs, les consoles de jeux vidéo portables et les enceintes portables. Tous devront être rechargeables via un câble filaire relié à un port USB Type-C, quel que soit leur fabricant. Les ordinateurs portables devront également être adaptés aux exigences dans les 40 mois suivant l’entrée en vigueur du texte.

La vitesse de charge est également harmonisée pour les appareils autorisant la charge rapide, ce qui permet aux utilisateurs de charger leurs appareils à la même vitesse avec n’importe quel chargeur compatible.

Les co-législateurs européens veulent également améliorer l’information et l’étiquetage pour les consommateurs. Ils ont aussi ajouté des dispositions sur le chargement sans fil (induction électromagnétique), prochaine évolution de la technologie de chargement.

Le Parlement et le Conseil devront approuver formellement l’accord après les vacances d’été. Il entrera en vigueur 20 jours après sa publication au Journal officiel et ses dispositions commenceront à s’appliquer après 24 mois, soit pour l’automne 2024. Les nouvelles règles ne s’appliqueront pas aux produits mis sur le marché avant la date d’application.

Parmi les grands fabricants, Apple s’était montré le plus réticent. Le géant à la Pomme, qui défend ses câbles et ses ports Lightning, faisait notamment valoir que cette technologie équipait plus d’un milliard d’appareils dans le monde et que la nouvelle réglementation générerait un volume sans précédent de déchets électroniques, en rendant obsolètes une partie des chargeurs en circulation.