Fermeture brutale pour deux sites populaires de téléchargement illégal en français

Le petit monde francophone du piratage et du téléchargement illégal de films et des séries perd deux piliers. Zone-Telechargement et Tirexo ont fermé leurs portes ce lundi 25 avril 2022, sans donner la moindre explication tangible.

Georges Lekeu
 Le Zone Telechargement de 2017 n’est pas une copie miroir du site fermé en 2016, mais une reconstruction à part entière.
Le Zone Telechargement de 2017 n’est pas une copie miroir du site fermé en 2016, mais une reconstruction à part entière. ©Capture d’écran

C’est un petit séisme dans le monde du piratage. Aussi illégaux que populaires, deux sites francophones de téléchargement viennent de fermer précipitamment leurs portes. Hasard du calendrier ou pas, Zone-Telechargement et Tirexo ont cessé leurs activités ce lundi 25 avril 2022, sans vraiment donner d’explications à leurs visiteurs.

« Oui c’est bien la fin aucune blague, toute chose n’est pas éternelle », commente l’équipe de ZT (Zone-Telechargement) sur sa page d’accueil désormais réduite à sa plus simple expression. « Nous avons fermé tous les anciens et nouveaux domaines liés à notre site Zone Telechargement (y compris ForumZT) ! La base de données sera entièrement détruite et le cms ne seras pas diffusé , il n’y aura aucune reprise/suite. »

Fin du site de téléchargement illégal francophone Zone-Telechargement
Zone-Telechargement a supprimé toutes les informations et tous les liens de son catalogue qui permettaient de rapatrier des fichiers piratés. ©Capture d'écran

Trois gardes à vue en 2016

Piqûre de rappel : Zone-Telechargement est une institution de la scène francophone du téléchargement illégal de films, de séries, de jeux vidéo, de musiques, etc. Au point de s’être attiré jadis les foudres de la justice. Le 28 novembre 2016, la gendarmerie française interrompt brutalement ses opérations, en procédant à sept interpellations ponctuées de trois gardes à vue. Malgré ce coup de filet, ZT revient rapidement sur le web en décembre 2016, via un nouveau site à l’adresse URL basée… aux îles Samoa. L’annuaire des liens illégaux retrouve rapidement des couleurs. En juin 2017, le catalogue abrite 17.500 films, 57.000 épisodes de séries, 500 jeux vidéo.

Près de cinq ans plus tard, les promoteurs de Zone-Telechargement débranchent eux-mêmes la prise. Des copies et des clones continuent à vivoter en ligne, mais sans posséder autant de liens que le site original.

Retour sur la renaissance de Zone-Telechargement en décembre 2016

132.000 films, 34.440 épisodes de séries, 2141 logiciels...

La situation est similaire pour Tirexo, qui tire sa révérence après cinq années d’activité. Des copies assez pales vont essayer de récupérer les visiteurs laissés à l’abandon. « Nous ne vous remercierons jamais assez par votre soutien », commente l’équipe de Tirexo, « par vos demandes dans sa grande diversité, vos différentes cultures les uns et les autres, faisant qu’aucun site n’a pu nous égaler en termes de qualité et quantité. Nous avons réussi ensemble, à faire d’un simple site une médiathèque magnifique, et rester number one jusqu’au bout. »

Les chiffres du défunt catalogue de ce site de téléchargement illégal donnent le tournis : 132.000 films, 34.440 épisodes de séries, 21.252 épisodes d’animés, 2141 logiciels, 12.406 morceaux de musique, 9959 jeux, 26.787 ebooks, 14.484 documentaires et programmes TV, etc.

Si ces deux disparitions sont hautement symboliques, elles ne devraient pas perturber trop longuement les habitués du téléchargement illégal en français, qui peuvent se rabattre sur de nombreux autres sites. « Un de perdu, dix de retrouvés », commente ainsi dans les commentaires un visiteur du Tirexo confronté à la nouvelle de la fermeture.