Disney+ censure une série Marvel: une étrange habitude qui se répète

Le service de streaming américain Disney+ est une nouvelle fois pris en flagrant délit de censure. C’est cette fois la série Marvel Falcon et le Soldat de l’Hiver qui fait l’objet d’étonnantes modifications. Le film Splash et le dessin animé Lilo et Stitch avaient déjà subi un sort similaire.

Georges LEKEU
 Disney+ semble vouloir invoquer une maladresse à l’heure d’expliquer la censure de deux scènes d’un épisode de la série Marvel Falcon et le Soldat de l’Hiver.
Disney+ semble vouloir invoquer une maladresse à l’heure d’expliquer la censure de deux scènes d’un épisode de la série Marvel Falcon et le Soldat de l’Hiver. ©Internet

Le service de streaming Disney+ entretient un rapport ambigu avec la censure. Dernier exemple en date: la série Marvel Falcon et le Soldat et l’Hiver (2021). Un an après sa diffusion, le troisième épisode fait l’objet de deux modifications qui édulcorent la violence, réduisent les effusions de sang. Ces deux scènes revues et corrigées à la palette graphique ont été repérées par un Internaute du réseau social Reddit.

Dans cet épisode baptisé Trafic d’influence, le baron Zemo abat froidement le scientifique Wilfred Nagel après 35 minutes et 27 secondes. Dans la séquence d’origine, un plan montre le cadavre couvert de sang. Surprise, douze mois plus tard, l’hémoglobine est désormais absente à l’image. La preuve ci-dessous:

 En haut, la scène originale et gorgée de sang de l’épisode 3 de la série Falcon et le Soldat de l’Hiver.En bas, la version édulcorée via la palette graphique.
En haut, la scène originale et gorgée de sang de l’épisode 3 de la série Falcon et le Soldat de l’Hiver.En bas, la version édulcorée via la palette graphique. ©TheDirect.com

La même logique est de mise à 37 minutes et 46 secondes. Bucky Barnes lance un tuyau en direction d’un ennemi. Dans la version de 2021, le tuyau transperce l’épaule de l’adversaire et le cloue au mur. Dans la version de 2022, le bout de métal rebondit sur le corps du mercenaire, qui n’est plus transpercé de part en part. La vidéo ci-dessous compare les deux scènes :

Selon un article du site américain TV Line, cette version alternative de l’épisode 3 deFalcon et le Soldat de l’Hivera été récemment mise en ligne… par erreur. « Des sources nous affirment que ces scènes censurées ont été publiées accidentellement suite à un problème de contrôle de version. Disney+ travaille à résoudre le problème le plus rapidement possible. »

Les modifications sont d’autant plus surprenantes que d’autres scènes violentes et sanguinolentes restent bel et bien présentes. Exemple : en fin d’épisode 4, le personnage de John Walker tue à coups de bouclier un terroriste.

Les précédents: Splash, Lilo et Stitch, etc.

Bug ou pas sur, force est de constater que Disney+ prend parfois des décisions surprenantes à l’heure de modifier un film ou de supprimer un programme de son catalogue.

Premier exemple: Splash, la célèbre comédie romantique de 1984. À deux reprises, l’édition diffusée sur Disney+ masque maladroitement les fesses de la sirène incarnée par l’actrice Daryl Hannah.

 Les cheveux de Daryl Hannah sont artificiellement allongés via l’ordinateur et la palette graphique au moment de masquer les fesses de la comédienne.
Les cheveux de Daryl Hannah sont artificiellement allongés via l’ordinateur et la palette graphique au moment de masquer les fesses de la comédienne. ©Capture d’écran

Deuxième exemple : le dessin animé Lilo et Stitch (2002). À 20 minutes et 25 secondes, la petite Lilo ne se cache plus dans le séchoir à linge pour échapper à la colère de sa maman, mais dans… un carton de pizza.

 Lilo se cache désormais dans un carton de pizza, plus dans un séchoir.
Lilo se cache désormais dans un carton de pizza, plus dans un séchoir. ©Capture d’écran

Troisième exemple : Les Simpson. Disney+ refuse de relayer le premier épisode de la troisième saison. En cause: la présence jugée embarrassante de Michael Jackson, qui double le personnage de Leon Kompovsky.

 Disney+ ne relaie pas l’épisode Mon pote Michael Jackson de la saison 3 des Simpson.
Disney+ ne relaie pas l’épisode Mon pote Michael Jackson de la saison 3 des Simpson. ©Capture d’écran

L’actu du streaming et de la SVOD

+ 6 films qui voyagent dans le temps sur Netflix, Disney+ et Amazon Prime Video

+ Disney+ fait son Stranger Things: des personnages attachants et une touche française

+ Netflix teste la fin du partage du compte: +2,70€ par « squatteur »