LinkedIn ajoute la «dyslexie» comme talent pour les profils professionnels

LinkedIn, le réseau social destiné aux contacts professionnels, a ajouté la « pensée dyslexique » comme un talent officiel que l’on peut ajouter à son profil.

La Rédaction de L'Avenir
 L’initiative de l’entreprise Linkedin a été saluée.
L’initiative de l’entreprise Linkedin a été saluée. ©ImageGlobe

L’homme d’affaires britannique Richard Branson a salué l’initiative de l’entreprise, estimant qu’il était juste que les gens soient fiers de leur neurodiversité.

En collaboration avec l’organisation caritative "Made By Dyslexia", M. Branson a réussi à convaincre LinkedIn que la pensée dyslexique pouvait être précieuse. Selon l’homme de 71 ans, lui-même atteint de ce trouble génétique, les personnes dotées de ce talent sont "créatives et ouvertes d’esprit".

"Je sais combien cela peut être difficile au début à l’école. Quand j’étais jeune, il n’y avait même pas de terme pour ça. Les gens pensaient juste qu’on était stupide. (....). Je n’aurais pas réussi ce que j’ai accompli dans ma vie sans ma dyslexie congénitale", a souligné le patron de Virgin qui espère qu’à l’avenir, les entreprises rechercheront même activement des personnes atteintes de dyslexie.

Selon l’organisation "Made by Dyslexia", jusqu’à une personne sur cinq souffre d’une forme de dyslexie.