Le prix du diesel en hausse ? « Tout dépendra de l’évolution de la météo »

Alors que certains observateurs craignent une flambée du prix du diesel dans les semaines à venir, la Fédération belge des négociants en combustibles et carburants (Brafco) se montre plus prudente.

La Rédaction de L'Avenir
Moins de 2 euros pour un litre de Diesel.
Les conditions météorologiques des prochaines semaines risquent d'influencer le prix du diesel en Belgique. ©Belga

« Le monde ne peut pas se passer du diesel russe actuellement, et avec cet embargo qui arrive, je crains que le marché du diesel se tende, que le prix parte significativement à la hausse et que pendant des mois et des mois, on se retrouve avec un prix plus élevé que ce que l’on a actuellement. » La sortie de Damien Ernst, professeur à l’Université de Liège, dans les colonnes de « La Dernière Heure » n’est pas passée inaperçue, ce mercredi matin. Pourtant, au siège de la Brafco, l’entrée en vigueur de l’embargo russe sur ses produits pétroliers raffinés ne soulève pas encore d’énormes craintes.

Est-ce que cela vaut encore le coup d’acheter une voiture à moteur diesel et jusque quand pourrai-je rouler avec en Belgique?

« Le marché a anticipé les interdictions d’importation de diesel de Russie, assure Olivier Neirynck, porte-parole de la Fédération belge des négociants en combustibles et carburants. Les pays occidentaux se tournent désormais vers d’autres sources d’approvisionnement, comme la Norvège, les pays du Moyen-Orient ou encore le Nigeria. On ne doit pas craindre de pénurie. »

Si elle reconnaît malgré tout que « le marché est tendu » en ce moment, la Brafco estime toutefois que c’est dû en grande partie aux conditions météorologiques actuelles. « L’hiver est rude et la demande en gazoil de chauffage (qui est également un produit raffiné, NDLR) est forte. Mais dès que les températures deviendront plus clémentes, la demande va diminuer et, l’offre restant égale, on va alors assister à une stabilisation des prix. Tout dépend donc principalement de l’évolution de la météo. »

Enfin, un autre facteur peut également avoir un impact sur l’évolution du prix du diesel dans les prochaines semaines : la reprise économique. « Si cette reprise s’accentue, la demande s’accélérera aussi et fera grimper les prix. Mais actuellement, vu la situation dans le monde, on ne semble pas se diriger tout de suite vers ce scénario », conclut Olivier Neirynck.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...