« Éviter 11 millions de trajets en camion par an »

Les acteurs du fret en Belgique ont donné le signal de départ du Plan marchandises qui vise à doubler le fret ferroviaire d’ici 2030.

Jean-Christophe HERMINAIRE
 D’importants investissements doivent être réalisés sur le réseau ferroviaire pour rendre le transport de marchandises par rail plus concurrentiel face à la route.
D’importants investissements doivent être réalisés sur le réseau ferroviaire pour rendre le transport de marchandises par rail plus concurrentiel face à la route. ©BELGAIMAGE 

"Jamais les clients n’ont joué un tel rôle dans le développement du fret en Belgique", soulignait Benoît Gilson, le CEO d’Infrabel, à l’occasion de la mise en place, ce mardi, du "Comité des utilisateurs", élément central des initiatives du Plan marchandises fédéral, dont l’ambition est de doubler la part de fret transporté par le rail d’ici 2030. Le but: "éviter 11 millions de trajets en camion par an, soit 30 000 camions en moins sur nos routes chaque jour", rappelle Georges Gilkinet, le ministre de la Mobilité, qui porte le projet.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...