Quand les Chinois bousculent les constructeurs européens

Alors que les voitures électriques s’imposent de plus en plus, les Chinois font sentir leur emprise sur ce marché. Au salon de l’Auto, l’offensive ne passera pas inaperçue. Pas moins de six marques chinoises auront leur stand au Heysel, du jamais vu à Bruxelles.

Jean-Christophe HERMINAIRE

Le salon de l’Auto sera l’occasion de découvrir ces constructeurs venus de l’Empire du milieu, dont les produits, et même le nom, sont souvent méconnus. Au premier rang, BYB, un géant qui fabrique ses propres batteries, a vendu 1,8 million de voitures dans le monde l’an dernier, dont la moitié de pures électriques.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...