Non, tout le monde ne roulera pas en électrique en 2035

Débarrassée des aléas de la recharge et des soucis d’autonomie, la voiture électrique tiendra-t-elle enfin ses promesses ? Son avenir tient dans l’évolution des batteries, qui seront toujours plus puissantes et rapides à charger.

Jean-Christophe Herminaire
 Ce geste deviendra de moins en moins fréquent à mesure que la technologie électrique va évoluer.
Ce geste deviendra de moins en moins fréquent à mesure que la technologie électrique va évoluer. ©Mercedes-Benz AG 

Non, tout le monde ne roulera pas en voiture électrique en 2035 ! Il faut tordre le cou à ce canard. À cette date, fixée par la Commission européenne, c’est la vente de véhicules neufs à moteur à explosion qui devrait être interdite. Mais les véhicules existants continueront à circuler, hors restrictions fixées dans les centres urbains, ou par certaines régions. Rappelons aussi qu’il s’agit d’une décision européenne, sur laquelle l’Allemagne ou l’Italie ont déjà exprimé un désaccord.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...