Argent: quels placements privilégier en 2023 ?

S’il est difficile d’établir des lignes directrices claires pour toute l’année 2023, quelques tendances semblent se dégager. On rappellera, en préambule, que l’investissement comporte une double facette de rendement et de risque, qu’il faut garder à l’esprit avant de s’engager.

Céline Demelenne
Financial,Analysts,And,Day,Traders,Working,On,A,Computers,With
©Copyright (c) 2021 Gorodenkoff/Shutterstock. No use without permission.

1. Obligations

Dans un contexte de hausse des taux d’intérêt, il est tout à fait possible de trouver, dans la sphère financière, des actifs qui offriront un peu de rendement sans prise de risque excessive. "Encore une fois, ce ne sera pas suffisant pour compenser l’inflation, mais cela rapportera tout de même un petit quelque chose. Je pense notamment aux obligations d’État et d’entreprises", affirme Philippe Ledent. Cette piste pourrait être privilégiée, d’autant que la hausse des taux d’intérêt se poursuivra sans doute en 2023. "Je ne serais donc pas étonné que l’on assiste à un retour des investisseurs vers les obligations."

Pour nos abonnés | Légère éclaircie dans le marasme des investisseurs

2. Notes structurées

"L’environnement actuel permet également aux banques de revenir auprès de leur clientèle avec des produits qui vont offrir ce qu’on appelle des “ notes structurées ”." L’avantage ? Un taux d’intérêt non négligeable. Attention, il ne faut pas assimiler ce type de produit au carnet d’épargne, car toutes les notes structurées n’ont pas de capital garanti. Ces produits financiers sont également assortis de conditions, d’où l’importance de bien se renseigner, au préalable.

3. Actions

La situation économique est loin d’être exceptionnelle en ce moment. Les taux d’intérêt vont sans doute encore un peu augmenter, ce qui n’est pas favorable pour l’investissement en actions. "Par contre, tout le monde s’attend à ce qu’il y ait une reprise économique en seconde partie d’année. Et comme les marchés d’actions anticipent les mouvements de l’économie, cela pourrait être porteur à un moment donné." Il faut toutefois bien se rappeler que les risques ne sont pas nuls pour cette classe d’actifs. Cela dit, même s’il est difficile de faire pire, 2023 sera très certainement plus favorable que 2022.

Mais sur quelles actions faut-il miser ? "La stratégie d’investissement est quelque chose de dynamique." Autrement dit, il n’y a pas de perspectives définies pour l’ensemble de l’année 2023. "Mais pour l’instant, la stratégie en matière d’investissement vise plutôt à conserver les accents établis au 2e semestre 2022, c’est-à-dire des accents prudents." Cela signifie que les actions technologiques sont toujours assorties d’une prise de risque importante. "L’idée est donc plutôt de continuer à privilégier les secteurs plus défensifs, comme les soins de santé ou les produits de consommation de tous les jours." Notons toutefois que cette ligne directrice pourrait tout à fait changer en cours d’année. "En fonction de l’évolution de la situation générale, on pourrait très bien se dire qu’il est temps d’accepter de prendre un peu plus de risque."

Pour nos abonnés | Flambée des prix : enfin l’accalmie en 2023 ?
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...