Un chocolat plus noir et moins sucré pour la Saint-Nicolas

Les consommateurs veulent moins de sucre et plus de qualité. Un changement qu’industriels et artisans du secteur du chocolat prennent bien en compte.

Pauline Denys
 La part des ventes des tablettes de chocolat noir augmentent, passant de 39% en 2017 à 43% en 2022.
La part des ventes des tablettes de chocolat noir augmentent, passant de 39% en 2017 à 43% en 2022. ©Artanika — stock.adobe.com 

Les fêtes de fin d’années sont une période phare pour l’industrie du chocolat. Le secteur se porte bien malgré la crise, mais il doit s’adapter à l’évolution des tendances. De plus en plus de consommateurs veulent déguster un chocolat moins sucré et au goût de cacao plus prononcé.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...