Grève des trains : le covoiturage, une solution de plus en plus fréquente

Trois journées de grève des trains, et voilà que l’on resonge sérieusement au covoiturage. La pratique explose, et elle intéresse aussi les entreprises.

Jean-Christophe Herminaire
 Partager une même voiture: la pratique a le vent en poupe.
Partager une même voiture: la pratique a le vent en poupe. ©- 

"On constate un pic de trajets postés, mais aussi beaucoup plus d’inscriptions depuis hier", affirme Camille Colpin, chez Mpact, l’ASBL qui gère l’application de covoiturage Carpool, l’une des rares à proposer (aux côtés de BlaBlaCar), des partages de trajets sur toute la Belgique. Le principe est simple: les chauffeurs encodent les trajets qu’ils effectuent et les passagers inscrivent le trajet recherché. La plate-forme met en relation les personnes inscrites. Les coûts se partagent, au tarif fixé par le chauffeur.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...