Voici le nouveau Mercedes GLC, futur best-seller

Lancé en 2015, le Mercedes GLC s’est rapidement imposé comme l’une des meilleures ventes de Mercedes à travers le monde. La seconde génération capitalise sur ce succès sans prendre trop de risque, et renforce ses atouts, notamment en matière de motorisations hybrides rechargeables.

Nicolas MORLET

Puisque l’actuel modèle séduit toujours les foules, les designers de Mercedes n’ont pris aucun risque au moment de dessiner le nouveau modèle. Le GLC 2022 pourrait en fait s’apparenter à un facelift, tant ses traits sont proches du précédent. Le SUV s’allonge toutefois de 6 cm, principalement sur les porte-à-faux avant et arrière puisque l’empattement ne progresse, lui, que de 1,5 cm. Un allongement qui profite aux aspects pratiques, occupants arrière et coffre, dont le volume atteint désormais 600 litres. L’aérodynamisme est également amélioré, au bénéfice de la consommation.

 Une planche de bord inspirée de la Classe C.
Une planche de bord inspirée de la Classe C. ©Daimler AG

Le changement est bien plus évident à bord, où ce GLC hérite d’une planche de bord largement inspirée de celle de la dernière Classe C. L’écran principal positionné en mode "portrait" occupe donc toute la console centrale, et un second écran personnalisable face au conducteur est dédié à l’instrumentation. Mercedes oblige, la connectivité est évidemment au top niveau, et l’on dispose notamment de la commande vocale "Hey Mercedes" permettant de piloter de nombreuses fonctions.

Boîte automatique et hybrides rechargeables

Sous le capot, les changements sont nombreux. Toutes les motorisations sont équipées d’une hybridation, à des degrés divers. Les moteurs essence (204 et 258 ch) et diesel (197 ch) sont équipées d’une hybridation légère 48V apportant un boost de 17 kW (23 ch) dans les premiers mètres d’accélération. Et l’offre d’hybrides rechargeables s’élargit, comptant désormais 3 versions: 2 essence (313 ou 381 ch) et même une version diesel de 335 ch. Le moteur électrique affiche 136 ch dans tous les cas et peut, grâce à la batterie plus généreuse de 31,2 kWh, mouvoir seul le SUV sur une centaine de kilomètres. Une belle progression par rapport au précédent modèle.

Le lancement est prévu cet automne.

 L’autonomie électrique du modèle hybride évolue bien.
L’autonomie électrique du modèle hybride évolue bien. ©Daimler AG