Nutrition pour bébé: 64 pots sur le marché ne comblent pas leurs besoins de base

Test Achats a analysé 64 pots pour bébé. Aucun d’entre eux ne répond aux exigences nutritionnelles des 6-12 mois.

Sandra Farrands
 Les plats faits maison sont à privilégier selon Test Achats
Les plats faits maison sont à privilégier selon Test Achats ©- Pexels

Suite à une analyse de 64 pots qui ne répondent pas aux besoins nutritionnels des bébés de 6 à 12 mois, Test Achats interpelle le SPF Santé publique et l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire sur ces manquements.

D’après leur constat, ces produits ont plusieurs carences. Deux points interpellants sont relevés.

1. L’absence de matières grasses

Les pots analysés contiennent trop peu de graisse. Or, cet élément permet aux enfants de grandir, de prendre en masse et en force. Il est donc recommandé d’ajouter 2 à 3 cuillères à café d’huile au repas de légumes. Cela équivaut à 10 grammes pour chaque repas.

« L’un d’eux, à savoir le Ella’s kitchen veggie couscous with herbs6+, contenait même moins de 1 gramme de matière grasse. Mais même les deux petits pots avec le meilleur score pour ce critère, AH bio spaghetti bolognese 8+ et Nutricia Olvarit Carottes bœuf pommes de terre 6+, ne contiennent qu’à peine 6,6g de graisses au total » décrit Test Achats.

2. Le danger du surplus de protéine

Les bébés ingèrent déjà des protéines via le lait. Et l’organisation de consommateurs a constaté que la moitié des petits pots contenaient 5 grammes. Ce qui est risqué. Cela peut "surcharger les reins et engendrer une surcharge pondérale à l’âge adulte."

Cinq petits pots analysés manquent de protéines. Parmi eux : Ella’s Kitchen Veggie couscous with herbs 6+, AH Chou-fleur et patate douce 6+, Babybio Pâtes à la napolitaine tomate de France 8+, Babybio Carotte de France quinoa 8+ et Mama deli macaroni complet, courgette et carotte 8+.

Julie Frère s’en inquiète: " Des carences au cours des premiers mois de la vie peuvent entraîner des problèmes dans le développement physique et intellectuel de l’enfant. Nous avons dès lors transmis nos constats au SPF Santé Publique et à l’AFSCA".

Par ailleurs, aucun des petits pots ne pèse exactement 12 grammes, selon ce qui est recommandé comme dose.

Privilégier le fait maison

Même si ces petits pots semblent pratiques a priori, Test Achats abonde dans le sens du fait maison, d’autant qu’il est possible de préparer à l’avance et de congeler.

« Nous comprenons fort bien que ces petits pots soient très séduisants dans certaines situations, » reconnaît Julie Frère, porte-parole de Test Achats, « surtout en vacances ou lors d’une excursion, par exemple. Ce que nous conseillons, c’est de cuisiner soi-même autant que faire se peut. Mais, quand ce n’est pas possible, vous pouvez certainement utiliser un petit pot de temps en temps. Dans ce cas, examinez la liste des ingrédients pour vérifier si tous les ingrédients sont adaptés à l’âge de votre enfant, et ajoutez toujours un peu d’huile » recommande-t-elle.