Obsolescence programmée de la manette PS5: 5 choses à savoir

La DualSense de la PlayStation 5 est susceptible de dysfonctionner comme les Joy-Con de la Nintendo Switch.

G.L.
Obsolescence programmée de la manette PS5: 5 choses à savoir
Le choix de composant à petits prix serait à l’origine des pannes prématurées de la manette DualSense de la PlayStation 5. ©iFixit

La polémique enfle. Comme le Joy-Con de la Switch, la DualSense de la PlayStation 5 est victime de «drift». Ce dysfonctionnement prématuré de l'un des deux sticks directionnels fait… que votre personnage bouge tout seul à l'écran. Le stick s'active par intermittence en toute autonomie.

Les témoignages se multiplient et des voix s'élèvent pour dénoncer l'obsolescence programmée de la manette de la PS5. C'est un comble pour une console toujours en pénurie à l'échelle mondiale.

Voici les 5 choses à savoir sur le DualSense Drift:

1.Des témoignages sur YouTube

Les joueurs touchés par le DualSense Drift se font entendre sur Reddit, les forums spécialisés, les réseaux sociaux. Ils publient également sur YouTube des vidéos qui illustrent ce moment où le personnage du jeu bouge de lui-même alors que les doigts ne touchent pas les sticks directionnels.

2.Une autopsie accablante

Après avoir démonté la DualSense, les experts du site iFixt livrent un verdict accablant sur l'origine du «drift». En ligne de mire: le choix de potentiomètres à bas prix (moins de 1€ l'unité) dans la structure des sticks directionnels, une conception paresseuse qui favorise l'encrassement.

Pire, ces potentiomètres seraient utilisés par la plupart des constructeurs. Dans le cas de le PS5, ils sont au service d'un design qui complique sérieusement leur remplacement. Leur durée de vie moyenne est de 400 heures.

 C’est ce potentiomètre précis qui souffre d’une durée de vie trop limitée, selon les spécialistes du site iFixt.
C’est ce potentiomètre précis qui souffre d’une durée de vie trop limitée, selon les spécialistes du site iFixt. ©iFixt

«En fin de compte», tranche iFixit, «les vrais coupables du drift sont l'homme et le profit. Ces contrôleurs sont moins chers à produire mais plus chers à réparer lorsqu'ils tombent en panne.»

3.Un recours collectif envisagé

Certains avocats américains sont friands de recours collectifs susceptibles de faire tomber des millions de$ de dommages. Un cabinet spécialisé dans ces «class action» s'engouffre déjà dans la brèche du DualSense Rift et récolte les plaintes à cette adresse.

 Aux USA, un cabinet d’avocats recueille les plaintes sur ce formulaire en ligne.
Aux USA, un cabinet d’avocats recueille les plaintes sur ce formulaire en ligne. ©Capture d’écran

4.Le précédent de la Switch

Nintendo fait face depuis plusieurs mois à une polémique similaire baptisée Joy-Con Drift. Les sticks directionnels des manettes Joy-Con tendent à rendre l’âme prématurément. Le père de Mario minimise le problème et rétorque qu’une infime proportion de Joy-Con est touchée. En Europe, le Bureau Européen des Unions de Consommateurs (BEUC) a récolté plus de 25 000 plaintes et réclame une enquête de la commission européenne.

 Les Joy-Con de la Switch sont aussi victimes du «drift», cette usure prématurée des sticks directionnels.
Les Joy-Con de la Switch sont aussi victimes du «drift», cette usure prématurée des sticks directionnels. ©Internet

5.Sony silencieux

Sony ne s’est pas encore officiellement exprimé sur le sujet. La console étant encore jeune, une manette défaillante sera tout simplement remplacée sous couvert de garantie. Pour rappel, une DualSense neuve coûte 69,99€.

 La DualSense abrite de nouvelles technologies spectaculaires. Mais Sony semble avoir malgré tout opté pour certains composants à bas prix pour réduire la facture.
La DualSense abrite de nouvelles technologies spectaculaires. Mais Sony semble avoir malgré tout opté pour certains composants à bas prix pour réduire la facture. ©Sony