Nos - 5 - conseils

N’encodez jamais des données sensibles (nom d’utilisateur, mot de passe, numéro de carte de crédit) réclamées par courrier électronique.

Dans 99,9% des cas, c’est une tentative de phishing, de détournement de votre compte (Google, Facebook, Amazon, Outlook…).

Ne vous fiez pas aveuglément à un courrier électronique prétendument émis par une institution ou une marque reconnue. Les pirates copient les visuelset la mise en page pour tromper votre vigilance.

En cas de doute par rapport à l’origine d’un courrier électronique, repérez les failles, comme les fautes d’orthographe grossières, et contactez directement l’expéditeur présumé via son site officiel.

Pour préserver l’intégrité de vos comptes, activez la procédure de double vérification proposée par Facebook, Google, Microsoft, Yahoo!…

Changez régulièrement vos mots de passe, en optant pour des combinaisons qui alternent les majuscules et les minuscules, les caractères spéciaux…