Pénurie de la Nintendo Classic Mini: engouement historique ou bourde de Nintendo?

Nintendo est accusé d’entretenir volontairement la pénurie de sa petite console nostalgique, réplique de la NES de 1985.

Georges Lekeu
Pénurie de la Nintendo Classic Mini: engouement historique ou bourde de Nintendo?
La petite réplique de la NES de 1985 a raté son rendez-vous avec les consommateurs. ©Internet

Nintendo alimente l'une des plus grandes frustrations de l'histoire des jeux vidéo.

Sa minuscule console nostalgique Nintendo Classic Mini NES (59,99€) est… introuvable.

Ce samedi 12 novembre devait marquer l'arrivée triomphale de la réplique de la Nintendo Entertainment System (NES) de 1985.

Comme supposé depuis de longues semaines, la précieuse boîte est bel et bien est aux abonnés absents.

Seuls sont servis quasi miraculeusement ceux qui avaient pris la peine de réserver leur exemplaire dans la foulée de l'annonce, le 30 septembre.

Sur son compte Twitter, Nintendo Belgique préfère nier la réalité.

«La Nintendo Classic Mini: Nintendo Entertainment System est sortie. À quel jeu #NES allez-vous jouer en premier?», ose un message un brin hypocrite.

Au centre de Liège, le MediaMarkt de la place Saint-Lambert annonce la couleur.

Ce n'est pas demain la veille que la console sera à nouveau disponible.

«Suite à la forte demande pour la Nintendo NES, Nintendo ne peut plus suivre la production», assure le grand magasin.

«Notre première commande ainsi que la suivante auprès de Nintendo sont déjà sold out. Nous avons décidé d’arrêter les précommandes et réservations pour ce produit, car nous ne pouvons pas communiquer ou garantir un délai de livraison.»

Certains magasins refusent désormais de prendre les commandes et les réservations.
Certains magasins refusent désormais de prendre les commandes et les réservations. ©G.L.

Sur les sites, les forums et les groupes spécialisés dans le rétrogaming (collection des anciens jeux vidéo et des anciennes consoles), c'est la grogne.

Le père de Mario en prend pour son grade.

Pourquoi une étude de marché sérieuse n'avait-elle pas prévu cet engouement mondial?

Pourquoi autant de temps est-il nécessaire pour commander la fabrication de nouvelles consoles?

Certains accusent Nintendo d'entretenir volontairement la pénurie, afin que la Nintendo Classic Mini NES soit le cadeau ultime pour les fêtes de fin d'année. À condition que les stocks se remplissent…

Spéculation à gogo

Ceux qui se frottent les mains, ce sont les spéculateurs.

Sur eBay, les forums et Amazon, les boîtes de la madeleine de Proust tant recherchée atteignent des prix vertigineux.

Sur Facebook notamment, des clients affichent leur pêche miraculeuse. De quoi contenter leurs amis ou le marché de la spéculation?
Sur Facebook notamment, des clients affichent leur pêche miraculeuse. De quoi contenter leurs amis ou le marché de la spéculation? ©Facebook

Entre le tarif fixé et le montant réel de la vente, la marge est parfois sévère.

Certains vendeurs fantasment et dépassent les bornes, sans jamais trouver acquéreur.

Force est toutefois de constater que la Nintendo Classic Mini NES s'échange assez facilement contre 150 à 200€.

Soit une sacrée plus-value de 90 à 140€!

Sur eBay, ce vendeur britannique a écoulé… 102 exemplaires de la console, à un prix nettement supérieur au tarif officiel.
Sur eBay, ce vendeur britannique a écoulé… 102 exemplaires de la console, à un prix nettement supérieur au tarif officiel. ©Capture d’écran

Les plus critiques lâcheront avec perfidie que Nintendo avait tout simplement oublié ce que c’était de distribuer une console à succès.