Photovoltaïque : une ASBL pour aider les utilisateurs démunis

Plus de 2 500 personnes se sont rassemblées au WEX de Marche-en-Famenne ce samedi 22 février pour assister à l’Assemblée Générale de l’ASBL «Touche pas à mes certificats verts».

Photovoltaïque : une ASBL pour aider les utilisateurs démunis

L’ASBL a profité de son assemblée générale pour faire le point sur les diverses actions mises en place dans le cadre du dossier photovoltaïque. Le président François Régis a notamment annoncé une mesure visant à aider les personnes équipées de panneaux photovoltaïques dont l’installateur a disparu.

«Nous avons constitué une liste d’installateurs qui assureront les garanties inhérentes à votre installation photovoltaïque, et ce même si votre installateur a disparu», a-t-il déclaré, estimant le pourcentage de «prosumers» (contraction de «producer» et «consumer») orphelins à quelques 30-35%.

Il a également annoncé le dépôt d’une plainte de 32 pages par l’ASBL auprès de la commission PETI du Parlement européen. «L’Europe est désormais informée, et ce n’est pas anodin», a déclaré Aurélie Kettels, avocate au bureau d’avocats Misson. «La commission PETI pourra transférer le dossier à la Commission européenne qui pourra agir en manquement contre l’État belge. Nous sommes prêts, et nous le serons encore plus quand les textes interviendront», a averti Aurélie Kettels.

L’ASBL «Touche pas à mes certificats verts» regroupe plus de 12.000 membres et est active dans la défense des petits producteurs d’énergie verte. Elle s’oppose à la mesure de rétroactivité annoncée par le gouvernement wallon, prévoyant la réduction de la durée d’octroi des certificats verts de 15 à 10 ans, ainsi qu’à la tarification «prosumers» annoncée par la Cwape pour 2015.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.