Dix articles pour nos abonnés ce vendredi 12 mai

Avantage du personnel raboté à Vivalia ?, L’ex-échevine MR exclue ne lâche rien, Réforme fiscale : la Vivaldi face à une équation très compliquée… Notre sélection de 10 articles pour nos abonnés.

La Rédaction de L'Avenir
Les syndicats  viennent de monter au créneau pour dénoncer la politique de Vivalia en matière de gestion du personnel.
Les syndicats viennent de monter au créneau pour dénoncer la politique de Vivalia en matière de gestion du personnel. ©Vivalia

1/Réforme fiscale : la Vivaldi face à une équation très compliquée

Ce vendredi, le conseil des ministres restreint (le kern) va, une nouvelle fois, se pencher sur le projet de réforme fiscale.

Pour rappel, le ministre des Finances, Vincent Van Peteghem (CD&V), a présenté au gouvernement en mars dernier les grands principes retenus.

Pour faire simple, le ministre propose d’augmenter la quotité exemptée d’impôts et d’élargir la tranche d’imposition de 45 %. Cela engendrerait un gain net pour les travailleurs qui serait financé grâce à une réforme de la TVA, de nouvelles taxations visant les “épaules les plus larges” et la suppression de certaines niches fiscales.

Hélas, force est de constater qu’il ne sera pas aisé pour le gouvernement De Croo, composé de sept partis, d’accorder ses violons. Car depuis plusieurs semaines, les avis sur l’orientation définitive que doit prendre cette réforme divergent.

LIRE L'ARTICLE

2/Avantage du personnel raboté à Vivalia ?

”Vivalia rabote les maigres avantages de son personnel “, dénonce le front commun syndical CSC services publics, CGSP et SLFP. “C’est tout l’inverse, et on offre une plus grande liberté au personnel”, selon la direction de Vivalia.

LIRE L'ARTICLE

3/L’ex-échevine MR exclue ne lâche rien

Pour l’auditeur du Conseil d’État, la motion de méfiance qui a privé l’ancienne échevine MR de cette commune du BW de son poste au sein du collège n’était pas légale…

LIRE L'ARTICLE

4/Les Intimes Carabiniers de Stembert depuis 135 ans jusqu’à aujourd’hui

La société stembertoise de tir d’agrément fêtera ses 135 ans, le 27 mai 2023. Retour sur son histoire et sur ses activités avec sa présidente, Karin Generet.

LIRE L'ARTICLE

5/En rémission du cancer des os, Alexia continue son combat pour les autres avec KickCancer

 Alexia, sa sœur Louise, son papa Stéphane Yansenne et sa maman Catherine Blanckaert, feront une marche, de la citadelle de Liège à Héron.
Alexia, sa sœur Louise, son papa Stéphane Yansenne et sa maman Catherine Blanckaert, feront une marche, de la citadelle de Liège à Héron. ©C.Vi.

Alexia, sa sœur Louise, leur maman Catherine et leur papa Stéphane se remettent en marche pour faire avancer la recherche contre les cancers pédiatriques. L’année dernière, la famille Yansenne avait rallié Héron au départ du CHR de Liège. Une marche symbolique, faite d’espoir puisqu’il s’agit d’un chemin qu’ils ont parcouru à de nombreuses reprises lorsque les médecins ont décelé chez la jeune fille de 9 ans le sarcome d’Ewing, un cancer des os. “Aujourd’hui, Alexia est en rémission et elle va beaucoup mieux. Les derniers examens sont encourageants donc pourvu que les IRM prévues en septembre et décembre soient bonnes également, confie le père de famille. Nous sommes quand même toujours dans le stress tous les six mois.”

Car le combat contre le cancer n’est jamais complètement gagné. Et ce combat, la famille héronnaise veut le mener pour les autres et aussi pour celles et ceux qui n’ont pas eu la même chance qu’Alexia. Objectif ? Sensibiliser et récolter des fonds pour la recherche contre le cancer.

LIRE L'ARTICLE

6/EDITO | Macron et Borne sur Saint-Brevin : abandon coupable, com' misérable

Il aura fallu un mois et demi au président français Emmanuel Macron pour afficher publiquement son soutien au maire de Saint-Brevin-les-Pins, victime d’un attentat fin mars dernier (sa maison et les véhicules de sa famille ont été incendiés). Son crime ? Avoir soutenu, dans sa commune, le transfert d’un centre d’accueil de demandeurs d’asile à côté d’une école primaire. Ce qui a suscité la colère de militants et groupuscules d’extrême droite proche du RN de Marine Le Pen et d’Éric Zemmour.

https://www.lavenir.net/opinions/2023/05/11/macron-et-borne-sur-saint-brevin-abandon-coupable-com-miserable-7INUUQ23QBDRVHVFDEIVP56XC4/

7/ Le mont Kemmel s’est mué en un paradis bleu après avoir vécu l’enfer de la guerre 14-18 (photos)

 À chaque printemps, des tapis de dizaines de milliers de jacinthes des bois offrent aux marcheurs et cyclos un décor féerique.
À chaque printemps, des tapis de dizaines de milliers de jacinthes des bois offrent aux marcheurs et cyclos un décor féerique. ©ÉdA – 60624172103

Portant toujours les traces des combats sanglants de la guerre 14-18 dans la région d’Ypres, la colline flandrienne, jadis surnommée le mont Chauve, resplendit depuis lors par ses sentiers bucoliques et ses bois tapissés de magnifiques jacinthes sauvages.

LIRE L'ARTICLE

8/Irlande du Nord : un tourisme florissant grâce à Game of Thrones

Avec ses plages sauvages, ses falaises, ses forêts et ses châteaux, l’Irlande du Nord est devenue une destination de choix pour les tournages et les touristes en quête d’activités en plein air et de lieux photogéniques.

LIRE L'ARTICLE

9/Felice Mazzù mûrit sa reconquête à Charleroi : “On doit avoir l’ambition de jouer le top 6 la saison prochaine”

Son bilan de 29 points sur 51 n’aura pas suffi à hisser Charleroi en playoffs. Tant pis. Après les vacances, dans un championnat nouvelle formule, Felice Mazzù activera le mode reconquête. Objectif top 6.

LIRE L'ARTICLE

10/David Goffin s’impose sans briller au Masters 1000 de Rome (vidéos)

C’est ce qui fait la beauté ou la cruauté du tennis selon le côté où on se trouve. Bénéficiaire d’un premier tour abordable au Masters 1000 de Rome où se présentait devant lui l’Italien Luca Nardi (ATP 151), un joueur qui ne respire pas la grande forme tout comme le confirment ses trois dernières sorties au premier tour (Challenger de Cagliari, Masters 1000 de Madrid et ATP 250 de Banja Luka), David Goffin est passé tout près d’une nouvelle désillusion.

David Goffin n’a pas brillé mais a décroché son ticket pour le deuxième tour.

LIRE L'ARTICLE
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...