Deux races de chiens ou de chats maximum par élevage: en Wallonie, le secteur prépare sa mobilisation

Pas plus de deux races par élevage de chiens ou de chats en Wallonie à partir du 1er mars 2023: pour certains éleveurs, c’est une perte sèche sur le plan financier qui aura aussi des conséquences… sur le bien-être animal.

Pascale Serret
 L’arrêté du gouvernement wallon entre en vigueur au 1er  mars 2023. Entre autres mesures, il prévoit de limiter les élevages de chiens et de chats à deux races.
L’arrêté du gouvernement wallon entre en vigueur au 1er  mars 2023. Entre autres mesures, il prévoit de limiter les élevages de chiens et de chats à deux races. ©ÉdA – 501447833715 

En 2019, les députés wallons Philippe Dodrimont (MR) et Isabelle Moinnet (cdH) bouclent un rapport parlementaire sur l’élevage canin en Wallonie. Ils laissent entre les mains du ministre du Bien-être animal de l’époque, le cdH Carlo Di Antonio, une vingtaine de recommandations pour améliorer la situation des animaux dans les élevages.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...