Raoul Hedebouw : " Cette hausse des accises est antisociale "

Pour le président du PTB, Raoul Hedebouw, la hausse des accises sur l’énergie que prévoit le gouvernement ne passe pas. Le ministre des Finances, Vincent Van Peteghem (cd&v), a finalisé son projet de hausse des accises sur l’Énergie. Une modification fiscale qui vise à compenser la baisse de la TVA. Mais

Guillaume Barkhuysen
BRUSSELS, BELGIUM - JANUARY 24 : Raoul Hedebouw, PVDA-PTB pictured  during the Interior Commission of the Federal Parliament  on JANUARY 24, 2023 in Brussels, Belgium, 24/01/2023 ( Photo by Philip Reynaers / Photonews
Raoul Hedebouw estime que le gouvernement "reprend d'une main ce qu'il a donné de l'autre..." ©PRE

Raoul Hedebouw, quelle est a la position du PTB par rapport à cette réforme de la facture énergétique ?

Le ministre Van Peteghem va chercher l’argent au mauvais endroit.

C’est-à-dire ?

Le gouvernement a diminué la TVA de 21 % à 6 % sur le gaz et l’électricité. Mais il veut reprendre une partie des montants accordés aux ménages avec ce nouveau mécanisme d’accises. Et l’on va donc à nouveau s’en prendre au budget des ménages, alors que les prix de l’énergie commencent seulement à légèrement baisser.

Prix de l’énergie : un projet de hausse des accises qui passe mal

Pour le PTB, il y a aussi un problème de timing ?

Bien sûr. Mais globalement, si l’on veut faire contribuer davantage les plus riches, ce n’est pas au niveau de la consommation qu’il faut jouer. Si l’on veut faire payer les riches, mettons en place une taxe des millionnaires, un impôt sur la fortune ou sur les hauts salaires. Mais préservons les travailleurs. Et rappelons que Vincent Van Peteghem doit travailler sur une grande réforme fiscale. Et visiblement, il n’avance pas beaucoup dans ce dossier.

Le budget de l’État est dans une position délicate et la Belgique présente le plus grave déficit de la zone euro… À part votre taxe des millionnaires, quelles solutions préconisez-vous ?

Au niveau des dépenses, des efforts peuvent être réalisés sur les énormes subsides qui sont donnés aux grandes entreprises. Pour rappel, on a décidé de diminuer d’un milliard d’euros les cotisations sociales au premier et au second trimestre 2023. Et l’on s’étonne qu’il y ait un trou dans le budget de l’État… Ils me font rire.

Il est clair que les grandes entreprises profitent largement aujourd’hui de la situation. Rappelons que selon la Banque nationale, c’est en Belgique que les marges bénéficiaires des entreprises sont les plus élevées.

Le PTB avait fait de la baisse de la TVA l’un de ses chevaux de bataille…

C’est exact. Mais maintenant, la balle est dans le camp du gouvernement. Au niveau du PTB, nous allons maintenir la pression que nous avions mise sur l’exécutif avec notre pétition qui a récolté300000 signatures. Et nous continuerons le combat contre cette hausse des accises qui est antisociale.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...