Procès des attentats de Bruxelles: la cour d'assises se penche sur les occupants et le contenu de la planque rue du Dries

La cour d'assises de Bruxelles, qui juge 10 hommes - dont un fait défaut - accusés d'avoir perpétré les attentats du 22 mars 2016 dans le métro de Maelbeek et à l'aéroport de Zaventem, a entendu mardi matin la suite de l'exposé consacré à l'inventaire des objets et pièces à conviction retrouvés rue du Dries à Forest.

Belga
BRUSSELS, BELGIUM - JANUARY 16 :  Sofien Ayari pictured during the Trial of the attacks of Brussels. On March 22 2016, 32 people were killed and 324 got injured in suicide bombings at Zaventem national airport and Maalbeek / Maelbeek metro station on 16, 2023 in Brussels, Belgium, 16/01/2023 ( Photo by Didier Lebrun / Photonews
Sofien Ayari ©DLE

Cette planque des terroristes avait été le théâtre d'une fusillade le 15 mars 2016.

Avant cela, l'audience a été marquée par un énième coup d'éclat d'Ibrahim Farisi. Son avocat, Me Carrette, a souhaité prendre la parole pour faire savoir qu'il n'exerçait plus le rôle de conseil pour son client. L'accusé a ensuite répliqué avec colère, avant d'être évacué manu militari de la salle d'audience. L'audience a été levée un bon quart d'heure avant de reprendre sur le coup de 10h.

Après s'être entretenue avec le bâtonnier, la présidente de la cour d'assises a annoncé que Me Xavier Carrette (déjà conseil de l'accusé avant cet incident) avait été désigné d'office comme avocat d'Ibrahim Farisi. Ce dernier n'a pas réagi à l'annonce. Il a finalement quitté la salle d'audience pour aller fumer une cigarette.

L'inspectrice de la section criminelle de la police judiciaire de Bruxelles qui avait entamé lundi après-midi son exposé de l'enquête scientifique et tactique débutée juste après la fusillade rue du Dries l'a poursuivi mardi matin. Pièce par pièce, objet après objet, entre traces de sang et empreintes de pas, elle est revenue sur l'inventaire minutieux réalisé par enquêteurs dans l'appartement du 1er étage. Outre des empreintes et de l'ADN des kamikazes de Bruxelles et de plusieurs accusés des attentats du 22 mars 2016, les enquêteurs ont repéré des traces appartenant à plusieurs assaillants de Paris sur divers objets, comme des livres.

Après une enquête de voisinage, notamment auprès des autres occupants du bâtiment de la rue du Dries, il est apparu que les suspects vivant dans l'appartement du 1er étage étaient plutôt discrets et qu'on les voyait peu en dehors de chez eux. D'après leurs voisins, c'était toujours la même personne qui sortait pour aller faire des courses. Des images de vidéosurveillance d'une pharmacie située à proximité mettront en évidence qu'il s'agissait de Sofien Ayari.

L'inspectrice est également revenue sur les auditions de Salah Abdeslam et de Sofien Ayari organisées en avril 2016. Sofien Ayari sera entendu à trois reprises par les enquêteurs dans le cadre du dossier faisant suite à la fusillade. Lors des deux premières (le 19 avril 2016 et le 13 juillet 2016), il fera usage de son droit au silence sur ces faits. Mais, deux mois plus tard, le 13 septembre, il acceptera de parler. Lors de cette audition, il confirmera que Mohamed Belkaid, l'homme qui avait ouvert le feu sur les policiers au moment de leur perquisition rue du Dries, avait été touché dans les échanges de tirs.

Après la pause matinale, à la reprise de l'audience sur le coup de 12h, l'avocat d'Osama Krayem faisait défaut. La présidente de la cour a ensuite interpellé plusieurs avocats afin de savoir s'ils souhaitaient se substituer à leur confrère manquant à l'appel, sans succès. Résultat: après quelques minutes d'attente, l'audience a été suspendue jusqu'à 13h, la présidente marquant son agacement. "Il est vrai que le bâtiment est grand et que les couloirs sont longs mais, tout de même, nous devons nous en tenir à l'horaire."

Les prochains exposés, consacrés au PC retrouvé près de la planque de la rue Max Roos à Schaerbeek, devraient durer au moins six heures, selon les estimations des enquêteurs, ce qui laisse présager que la cour jouera à nouveau les prolongations mardi.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...