Eurostar et Thalys changent de peau

Le groupe Eurostar, né de la fusion entre Eurostar et Thalys, a dévoilé mardi à Bruxelles son nouveau logo et présenté ses ambitions de connexion des grandes capitales entre elles mais aussi à l'ensemble des réseaux ferroviaires.

Belga
BRUSSELS, BELGIUM - JANUARY 24 : EUROSTAR : Press conference  to present the ambitions and the new brand of Eurostar Group on 24, 2023 in Brussels, Belgium, 24/01/2023 ( Photo by Didier Lebrun / Photonews
Le design de la nouvelle marque sera déployé à la fin de l'année 2023 et la marque Thalys disparaîtra donc ©DLE

Le design de la nouvelle marque sera déployé à la fin de l'année 2023 et la marque Thalys disparaîtra donc.

Le nouveau logo d'Eurostar Group représente une étoile accompagnée de la lettre "e", qui symbolisent les connexions de la compagnie ferroviaire ainsi que son ancrage européen. L'habillage visuel sera décliné en plusieurs couleurs et ornera les 51 trains de l'entreprise d'ici la fin de l'année.

"C'est un moment unique dans le monde ferroviaire européen", commente Gwendoline Cazenave, CEO d'Eurostar Group depuis octobre. "Eurostar et Thalys avaient inventé la grande vitesse internationale pour connecter les Européens à travers les frontières, et maintenant on les réunit pour construire l'épine dorsale de la mobilité verte, du voyage durable à travers les frontières européennes."

L'entreprise a l'ambition de transporter 30 millions de passagers en 2030, contre 15 en 2022, en développant des "open hubs" à l'instar des hubs aériens et en connectant son réseau à celui des opérateurs nationaux. De nouvelles destinations sont également à l'étude, ajoute Gwendoline Cazenave.

A partir d'octobre, les passagers d'Eurostar Group bénéficieront d'un programme couvrant toutes les destinations des réseaux Eurostar et Thalys actuels, d'un site web et d'un système de réservation unifiés.

Les compagnies de trains à grande vitesse Eurostar et Thalys avaient repris leur projet de fusion en 2021 après une pause pendant la crise du coronavirus. L'alliance a reçu l'approbation de la Commission européenne fin mars dernier et la holding Eurostar Group est née le 1er mai 2022. La compagnie ferroviaire française SNCF est l'actionnaire majoritaire de la holding (55,75% des parts), tandis que la SNCB en détient 18,5%.

Le siège social du groupe est installé à Bruxelles, à moins de deux heures de toutes les destinations d'Eurostar Group, et la fusion n'a pas entraîné de suppression d'emplois. "C'est un projet de croissance et pas de réduction de coût", souligne la CEO. L'entreprise compte quelque 2.200 employés.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...