Les piscines menacées de fermeture en Wallonie et à Bruxelles

Face à l’explosion des dépenses énergétiques, les gestionnaires des piscines sont très inquiets. Le risque de fermeture est bien présent : un établissement public sur deux y songe.

Arnaud Wery

À Saint-Hubert, le père Noël était bel et bien une ordure pour les nageurs. Le 23 décembre, les responsables de la piscine ont dû fermer le bassin de natation. “Le Conseil d’administration de l’ASBL Sports et Culture se trouve face à des difficultés financières inédites et imprévisibles en cette fin d’année 2022 et ce, pour plusieurs semaines à venir.” Une décision qui ne surprend pas les responsables de l’association des établissements sportifs (AES). Dans le courant du mois d’octobre, l’association avait interrogé les gestionnaires des complexes sportifs.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...