Un enfant crie au Parlement flamand: la réaction "dédaigneuse" d’un député (vidéo)

En Flandre, la réaction hautaine du député libéral Jean-Jacques De Gucht après qu’un enfant ait crié dans les travées du Parlement flamand a suscité de nombreux commentaires.

La Rédaction de L'Avenir
Open Vld's Jean-Jacques De Gucht pictured during a plenary session of the Flemish Parliament in Brussels, Wednesday 20 October 2021. BELGA PHOTO JAMES ARTHUR GEKIERE
Jean-Jacques De Gucht a irrité plus d'un internaute en s'en prenant à des parents. ©Belga

La séquence de quelques secondes fait le tour des réseaux sociaux en Flandre. Interrompu par un cri d’enfant lors de son intervention au Parlement flamand, l’élu régional Jean-Jacques De Gucht (Open VLD) ne peut cacher son agacement: "Ça me fait toujours quelque chose. J’entendais cela dans mon salon ou dans ma chambre. Je trouve cela étrange que l’on amène ses enfants au Parlement, mais ce n’est que mon avis."

Bien que couronné par les applaudissements des partis de la majorité, l’intervention de Jean-Jacques De Gucht n’a pas plu à tout le monde. À commencer par ceux qui luttent pour plus de places dans les garderies et qui, depuis huit semaines, occupent les tribunes du Parlement flamand pour attirer son attention.

Selon l’association "Kind en Gezien", la réaction de l’élu libéral est "typique" d’un mode de pensée qui blâme les parents au lieu de trouver "des solutions à la crise" actuelle. De son côté, la députée d’opposition Lise Vandecasteele (PVDA) n’a vu que du "dédain" dans l’intervention de son collègue.

Interrogé par « Het Nieuwsblad » plus tard dans la journée, Jean-Jacques De Gucht ne regrettait pas ses propos. "Ces enfants n’ont pas à être utilisés de cette façon. Ils peuvent faire du bricolage, lire, faire la sieste ou aller au parc. Il y a d’autres moyens d’interpeller les gens que de traîner ses enfants au Parlement", conclut le député libéral.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...