Treize personnes renvoyées en assises pour l'assassinat d'un Limbourgeois à Rochefort

La chambre des mises en accusation d'Anvers a renvoyé, jeudi, 13 personnes devant les assises de Tongres pour l'assassinat d'Hilal Makhtout, a fait savoir un des avocats de l'affaire.

Belga
 La défense des accusés a minimisé leur implication lors des plaidoiries ce vendredi après-midi.
Photo d'illustration ©EdA Philippe Labeye 

D'abord torturé à son domicile de la Koning Boudewijnlaan de Genk le 9 mars 2019, la victime, âgée de 33 ans, avait ensuite été emmenée dans deux autres endroits avant d'arriver à Forzée dans les Ardennes, où le propriétaire d'un chalet a découvert son corps le 12 mars 2019.

La mort du jeune homme s'inscrirait dans le cadre de la disparition d'une partie d'une cargaison de trois kilos de cocaïne, d'une valeur de rue de 100.000 euros.

Le procès se déroulera probablement en septembre. Les 13 personnes inculpées dans cette affaire ont été renvoyées devant la cour d'assises.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...