Dépenses des cabinets wallons: la Cour des Comptes enfonce le clou

Une information incomplète sur le personnel et une mauvaise maîtrise des biens manquants: la Cour des Comptes vient de présenter son audit des cabinets ministériels wallons.

Pascale Serret
 Elio Di Rupo se dit favorable à la création d’une chancellerie wallonne pour contrôler les inventaires.
Elio Di Rupo se dit favorable à la création d’une chancellerie wallonne pour contrôler les inventaires. ©BELGA 

Le nombre de personnes engagées dans les cabinets ministériels reste potentiellement un sujet qui sent le soufre. Surtout en ce moment.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...