Le président du CD&V veut 20% de candidats de plus de 60 ans aux élections locales de 2024

Le président du CD&V Sammy Mahdi a dévoilé ce samedi, lors de la réception du Nouvel An du parti social-démocrate flamand à la gare maritime de Tour & Taxis, à Bruxelles, qu'il souhaitait qu'au moins 20% des candidats du parti aux élections locales de 2024 soient âgés de plus de 60 ans.

Belga
CD&V chairman Sammy Mahdi pictured at the traditional new year's reception of Flemish Christian democrat party CD&V, in Brussels, Saturday 14 January 2023.
BELGA PHOTO NICOLAS MAETERLINCK
Sammy Mahdi souhaite pousser les candidats de plus de 60 ans lors des prochaines élections, en 2024.

Selon le président du CD&V, les personnes âgées sont, à tort, décrites comme trop chères et peu productives sur le marché du travail alors qu'il s'agit d'"individus responsables et sûrs d'eux qui veulent utiliser leurs grandes connaissances et leur expérience plus longtemps".

C'est pourquoi Sammy Mahdi veut que les listes de son parti, pour les élections locales de 2024, "soient composées d'au moins 20% de plus de 60 ans. Ce n'est pas parce que le monde accélère qu'une voiture avec quelques kilomètres de plus au compteur doit être mise au rebut", a-t-il glissé.

Le président du CD&V a également formulé le vœu que le "respect" devienne le mot de cette année "et la meilleure manière pour les politiques de rendre ce respect à la population est de travailler sur des réformes aux niveaux flamand et fédéral en 2023". Sammy Mahdi a notamment renvoyé vers la réforme fiscale, menée par le ministre des Finances Vincent Van Peteghem.

"Ceux qui ne veulent pas nous accompagner devront expliquer pourquoi ils veulent mettre en péril la prospérité de 11 millions de Belges. Ceux qui ne veulent pas réformer sont les fossoyeurs de leur propre pays."

La réception du Nouvel An s'est déroulée devant 2.000 membres du parti social-démocrate flamand.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...