Le gynécologue flamand soupçonné d'inséminations avec son sperme n'ira pas au tribunal

Le gynécologue Geert V. (70), de l'ancien hôpital Sint-Rembert de Torhout (Flandre occidentale), accusé d'avoir inséminé des femmes avec son propre sperme dans les années 1980, n'aura pas à répondre de son cas devant le tribunal, car les faits sont prescrits, a rapporté jeudi soir VTMNEWS.

Belga
Image d'illustration
Image d'illustration ©AFP

Selon le parquet, une plainte officielle a été déposée contre l'ancien médecin ces derniers mois. Elle provenait de l'homme à l'origine de l'affaire, lorsqu'il a appris qu'il était né d'une insémination artificielle. Une ligne d'assistance téléphonique a été mise en place à l'AZ Delta, où une quinzaine de personnes inquiètes se sont signalées, mais aucune plainte n'a été déposée.

Le dossier a été classé, l'affaire n'ira pas plus loin. Selon le parquet, le praticien a nié toutes les allégations. Il a également dû se présenter devant l'Ordre des médecins. Lequel ne s'est pas encore prononcé. Le gynécologue et son avocat ont refusé de commenter la décision du parquet.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...